Restauration d'un orgue Hammond M2 de 1955

Le résultat final !  

restauration orgue hammond M2

En 2008, l’année des 70 ans de mon orgue Hammond (voir article), le hasard m’amène au contact d’une autre belle machine. Mon beau-frère travaille dans un funérarium, il est également organiste d'église. Son patron a fait l’acquisition d’un ancien grand garage abandonné suite à une faillite. Lors du vidage des nombreux locaux, ils découvrent sous le fouillis, « un orgue où il y a écrit Hammond dessus » ! Mon beau-frère me précise qu’il possède 2 claviers et qu'il a l’air assez vieux. Stop, je veux le voir. Il m’envoie quelques photos, je reconnais un Spinet M2 (~1955).

Un soir, ma bouteille d’huile sous le bras, quasi à la lampe de poche et donc comme des voleurs, nous allons le voir de plus près. J’enlève le panneau arrière, l’intérieur est impeccable, je lui donne à boire, fais tourner le générateur à la main, branche et démarre. Il ne part pas, mais je sens et entends les moteurs qui vibrent. Les enfants de mon beau-frère sont présents et se posent bien des questions … Après quelques minutes de « lancements » infructueux, soudain, il part, l’huile a fait son œuvre !

J’appuie sur la pédale de volume, j’ajuste les tirettes, je plaque un accord et … la musique fuse et se réverbère dans le noir de ce grand hall vide et froid. Les enfants sont très surpris, ils ouvrent de grands yeux et de grandes oreilles : « Eh, mais cette vieille machine donne un beau son »… Même le vibrato fonctionne parfaitement, moi qui n’en ai pas sur mon orgue, je dois admettre qu’il est très bien calibré. Quelques touches ne donnent pas le son attendu et après quelques minutes le son perd de sa puissance et les basses distorsionnent. Il est également assez sale à l’extérieur.

Le patron est convaincu de l’intérêt d’avoir un instrument de cette qualité dans la grande salle poly-cultes de son nouveau funérarium. De plus mon beau-frère sait en jouer, ce ne sera donc pas un mobilier de décoration, mais un service supplémentaire offert par l’établissement.

Ce n’est que 5 ans plus tard, lorsque le nouveau funérarium ouvre ses portes, que la machine est livrée chez moi pour restauration. Malheureusement lors de l’entreposage, un objet lourd a cassé une touche.

Je commence par remplacer le câble d’alimentation et monte une nouvelle fiche et vérifie la terre.

Il est bien connu que les amplificateurs à tube sont très robustes mais leur points faibles sont les condensateurs surtout les électrolytiques. En effet, la durée de vie de ces composants est de 15 ans, 25 maximum pour les autres types, or la machine a 48 ans ! Il est donc grand temps, je commence par l’alimentation, il a fallu un peu adapter la fixation des gros condensateurs de filtrage. La puissance de l’ampli tombe toujours après quelques minutes.

restauration orgue hammond M2 amplificateur
restauration orgue hammond M2 dépannage

L'amplificateur sans ses tubes mais avec les nouveaux condensateurs et l'amplificateur en cours de dépannage

En mesurant prudemment, car il y a 300v un peu partout, je constate que les tensions continues se propagent entre les étages, cela signifie que les condensateurs inter-étages ne bloquent plus la haute tension d’anode de sortie du tube et l’entrée de l’étage suivant. Je remplace tous ces condensateurs et quelques autres. Bingo, l’ampli conserve maintenant son punch et il n’y a plus de distorsion dans les basses. La qualité est excellente. Je remplace tous les tubes pour fiabiliser le tout au maximum. Les tubes d’origine, toujours bons, serviront de réserve.

Au niveau du remplacement de la touche cassée, je suis un peu inquiet, car il est notoire que démonter un clavier d’orgue Hammond est complexe, vu le poids et le câblage, et je sais de quoi je parle car j’ai dû le faire pour accéder au générateur dans mon orgue lors de sa restauration. Heureusement pour démonter une touche, il n’y a que 2 vis à desserrer à l’arrière. Comme le morceau cassé a bien été conservé, je tente un recollage à la colle instantanée … et ça marche ! Cela ne se remarque quasi pas et c’est très solide. Il faut juste faire bien attention en revissant la touche, il y a 2 petits plots à bien placer dans les trous pour resserrer correctement la touche (voir la procédure ici).

restauration orgue hammond M2 détail clavier
restauration orgue hammond M2 détail clavier
restauration orgue hammond M2 détail clavier

Avant avec la touche cassée, puis pendant le recollage et enfin après ... voyez-vous la touche cassée ?

Sur le clavier inférieur, 13 notes ne donnent pas de son sur une tirette. Bizarre. Il me suffira de me baisser pour constater, sous le bloc de clavier gauche, qu’une partie du harnais de fils qui va au clavier a été arraché, 13 fils sont cassés ! Ce ne sont pas des souris qui ont fait ça, on dirait vraiment un arrachage sur le bord du harnais, mais à un endroit aussi inaccessible ? Je n’ai pas trouvé d’explication plausible. Le plus dur ne sera pas de rajouter 5 cm de cuivre pour ressouder les 2 brins qui vont ensemble mais savoir quel fil va avec quel fil, vu qu’ils sont tous noirs ! La seule solution est : allumer l’instrument, mettre la même tirette sur les 2 claviers, repérer les touches manquantes au clavier du bas, connecter 2 fils au hasard, voir quelle note du clavier du bas réagit, trouver la même note sur le clavier du haut, enfoncer la touche correspondante en bas, débrancher les 2 fils, puis avec le fil d’entrée toucher tous les autre fils qui vont au clavier jusqu’à ce que le son s’entende, puis souder ces 2 fils à nouveau appairés ! A relire lentement le nombre de fois qu’il faut pour comprendre !!!

restauration orgue hammond M2 fils arrachés

Les fils arrachés en dessous du clavier

restauration orgue hammond M2 fils ressoudés

La réparation avec l'ajout de l'entrée audio via une fiche Cinch

Il existe une entrée audio à l’intérieur de la caisse près du mécanisme de pédale de volume, je la déporte avec une fiche Cinch jusque sous le bloc à gauche du clavier. Cela permettra d’y connecter un lecteur mp3 ou un GSM et de se servir de l’orgue comme amplificateur de sonorisation également. Une fois de plus, je constate la bonne qualité du son, même en mono, de nos jours on ne rencontre plus très souvent une telle profondeur de basses. L’amplificateur à tube, le grand diamètre du haut-parleur et le volume de la caisse y sont pour quelque chose.

restauration orgue hammond M2 détail clavier
restauration orgue hammond M2 détail clavier

Voilà, il me reste à dépoussiérer l’intérieur ; à remettre de l'huile dans le générateur ; à nettoyer les boutons, tirettes, touches des claviers et l’extérieur du meuble au Chanteclair (super nettoyant) ; à cirer le meuble ; ainsi qu’à polir les touches (avec un produit de brillance pour tableau de bord de voiture !), le look s’améliore grandement et les doigts glissent parfaitement sur le clavier, un régal pour le jeu.

Et voilà une belle machine repartie pour une seconde vie dans un funérarium après au minimum 20 ans de pause dans un grand garage automobile !

Quelques photos pour finir

(CS mars 2013)