CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Bally Dolly Parton (1979)

Vue du plateau

Ah voilà enfin un Dolly Parton ! C'est une machine contemporaine du Harlem, ma première machine, on y retrouve d'ailleurs les mêmes gadgets, surtout les 4 cibles en ligne ! Je procède à l'entretien habituel (masse, alim, connecteurs, fusibles, sockets, contacts, ...) et je remplace également la bobine d'un knocker.

Les femmes chez Bally sont toujours aussi sexy !

Je me rends compte que je n'ai pas de carte MPU opérationnelle, j'en reprends une qui fonctionnait mais que j'ai malencontreusement grillée en inversant une fois le 12V et le 5V ! Eh oui, ça arrive quand on veut aller trop vite. Après avoir remplacé les chips grillés , la carte redémarre et fait ses 5 flashes, super ! Sauf qu'une fois dans la machine et malgré les 7 flashes, la machine ne démarre pas ! Je vois un 8ème éclair puis la LED s'éteint au lieu de rester à moitié allumée comme prévu (cette lueur indique que le générateur d'interruptions à 320Hz pour les afficheurs continue à fonctionner). Au banc d'essai je vois que les impulsions d'interruptions entrent bien par le PIA U11 mais ne sont pas renvoyées au microprocesseur. Après de nombreuses comparaisons avec une carte opérationnelle, divers remplacements de composants et d'intenses mesures, rien à faire, elle ne démarre pas.

Le chip U16 dans le circuit d'horloge était grillé (et introuvable) et je l'avais remplacé par un 7400 (4 portes NAND) et en déconnectant 3 résistances (R6, R7, R137) comme indiqué dans plusieurs articles sur internet. A l'oscilloscope je vois bien que le signal d'horloge existe et a la bonne fréquence (500kHz) mais l'amplitude est faible : 2,9V au lieu des 5V TTL attendus. Bizarre. A tout hasard, je reconnecte une des 3 résistances et hop le niveau augmente ! Au moment où je reconnecte la 3ème résistance, mon afficheur de labo s'allume, la carte a démarré ! Alléluia ! Après une recherche je découvre qu'il ne faut pas mettre en 7400 mais un 7543. Le circuit autour de ce chip consomme 30 mA et le 7543 permet un courant de 48 mA au lieu des 6 mA maximum du 7400. Ce dernier n'est pas capable de fournir un signal d'horloge puissant et donc le processeur avait des ratés après les 7 flashes lorsque les 2 PIAs sont programmés et commencent à travailler intensivement.

Gros plan de "l'allée de cibles" !

A l'allumage, la majorité de la machine fonctionne. Je remplace encore une cible tombante cassée, ressoude quelques connections et fais quelques réglages et voilà !

 

La déco de la caisse entièrement refaite au pochoir

(CS janvier 2019)


2ème machine

Rien de spécial, je prépare le fronton avec une des cartes MPU réparée et configurée pour fonctionner avec une EPROM 2764. Bizarrement l'affichage ne fonctionne pas correctement : seuls 2 digits sur 6 s'allument ! Je teste plusieurs choses, rien n'y fait. Je remplace la MPU par non seulement 1 mais 2 cartes réparées et configurées en 2764 ! Le plus bizarre est qu'une autre MPU non 2764 fonctionne parfaitement dans le fronton.

Je me rends compte que lors de la réparation des 3 cartes 2764, j'ai dû remplacer les RAM 5101 ... par un type que je viens d'acheter ... pas cher ... Mais les cartes bootent bien avec leurs 7 flashes et tout fonctionne correctement sauf l'affichage. La vitesse de lecture RAM pour une carte Bally doit être inférieure à 650nS. Les RAMs qui sont installées sont des MWS5101EL3 dont la vitesse annoncée est de 350nS, donc à priori OK. Il me reste un autre type en stock, des SCM5101E-1 annoncée à 450nS, donc à priori moins bonne. J'échange et bingo, tous les digits des afficheurs s'illuminent ! Caramba, donc les MWS5101EL3 sont des contrefaçons ! Sans doute de vieilles RAM à 800nS dont on a effacé le marquage original et réimprimé un faux marquage pour pouvoir les vendre ... Pff ...

Défectueuse au-dessus, correcte en-dessous

Le fronton fonctionne, j'y raccorde le plateau. Une ligne de contact et quelques ampoules ne fonctionnent pas au self test. Bizarrement quelqu'un a coupé TOUS les fils du harnais qui va au plateau, alors que 40 cm plus loin il y a l'extrémité du harnais avec tous les connecteurs !!! Et donc plus tard quelqu'un a dû ressouder à nouveau tous les fils un à un. J'ai immédiatement une idée du problème : je mesure la continuité électrique entre la ligne (fil blanc-noir) qui arrive sur les contacts défectueux du plateau et ce fil sur la broche de la matrice de contacts qui va à la MPU ... Et il n'y a pas de continuité !? Je cherche le fil blanc-noir à l'endroit des coupures ... et je trouve 2 fils blanc-noir ! Et oui évidemment, comme il n'y a pas une infinité de couleurs de fils différents, il faut juste s'assurer qu'ils soient uniques par fonction (lampes commandées, contacts, bobines, afficheurs ...). Et il y a donc eu inversion entre le fil blanc-noir de la matrice de contacts et le fils blanc-noir d'une lampe commandée ! Heureusement rien n'a grillé, on est dans du 5V. Ah lala, certains font bêtises sur bêtises ...

Les fils de tresse isolés au papier Tesa Crêpe ! A gauche et à droite les 2 fils blanc-noir sertis à l'envers ...

(CS mars 2019)