CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Bally Fireball II (1980)

Digne successeur du Fireball mécanique de Bally (considéré comme un des meilleurs flippers électro-mécaniques, daté de 1971), le Fireball II n'a certes pas eu le même succès que son père, mais la déco et le jeu semblent pas mal tout de même. Tout est rouge "flamboyant" évidemment !

L'illumination générale du plateau est commandée par un triac … qui est mort. Heureusement il y a des petites fiches de part et d'autre du triac monté en fond de caisse près du transformateur, elles permettent de connecter l'illumination générale de manière permanente. J'ai tenté de remplacer le triac mais sans succès. Sans doute une question de sensibilité de la gâchette, faudrait trouver les caractéristiques exactes.

Après la maintenance habituelle (lire mes articles précédents), il m'est resté le remplacement d'un décodeur 4028 "BCD to decimal" sur la carte auxiliaire de lampes et la machine est à nouveau opérationnelle.

Sauf qu'en jouant, la carte son, une Squawk & Talk, fait des siennes, elle ne fonctionne que quand elle veut bien. Je remarque aussi que l'illumination générale du fronton tombe parfois. En analysant le schéma je découvre que les 2 symptômes sont liés, la carte son a besoin de l'alimentation d'illumination générale pour produire du -5V pour un CI générateur de son (TMS6100 PHROM). Or c'est un faux contact dans une broche de connecteur qui fait éteindre les lampes du fronton … et coupe donc également le sifflet à la carte son !

La carte devient plus stable après renforcement de l'alimentation, mais s'arrête néanmoins toujours de temps à autre. En tapotant la carte, un autre faux contact existe, c'est un condensateur dessoudé à une patte. Evidemment, je remplace les 2 trimpots bien connus pour être de fantastiques générateur de crachotements.

Longue vie au Fireball ? Et bien non, car lors de son installation chez le client, la carte son ne relance plus la musique de fond après les premiers sons spécifiques de jeu générés par la bille ! Bizarre, car à l'atelier tout fonctionnait bien. La carte seule revient à l'atelier.

Lorsque j'ai commencé les dépannages de flippers, j'étais étonné de voir le nombre d'articles sur les problèmes de cartes sons. Pour moi la carte son semblait vraiment un simple accessoire, d'ailleurs j'aime parfois mieux les carillons ! Depuis, j'ai bien compris qu'une bonne carte son est indispensable pour mettre l'ambiance et le stress dans le jeu. Comme la complexité de ces cartes est souvent plus grande que celle de la carte MPU elle-même, la diversité des pannes, et donc la difficulté à les réparer, augmente également.

Et c'est le cas sur une Squawk & Talk, la carte la plus aboutie de Bally. En effet, elle contient 3 sources sonores possibles dont une à plusieurs canaux : 1 oscillateur à signal carré, 1 synthétiseur son complet et 1 module de paroles (sampling via EPROM). Le tout avec contrôle numérique des volumes de sortie. Bref un instrument de musique électronique complet.

Le protocole des commandes son est tellement complexe qu'il est impossible de les simuler au banc d'essai. Je ne peux plus utiliser quelques interrupteurs comme avec les autres modèles. En effet, le protocole est le suivant : par exemple, si la MPU doit envoyer le code "35" (qui dit à la carte de faire le son "boum") :

  1. La MPU active un signal qui dure 40 millisecondes et qui signifie "attention carte son, je vais t'envoyer un code"
  2. La MPU attend 22 msec que la carte son se prépare à écouter
  3. La MPU annonce le premier chiffre du code (donc "3") pendant 145 msec, et n'attend pas de confirmation de réception de la carte son
  4. La MPU, après encore 145 msec, annonce le 2ème chiffre du code ("5") pendant 78 msec, n'attend pas de confirmation, puis passe à autre chose

Si la carte son (ou la MPU) ne respecte pas ce timing, le code reçu sera faux (3 tout seul ou 5 tout seul et pas 35) et alors un mauvais son sera joué ou le plus souvent aucun son !

C'est ce qui a l'air de se passer dans notre cas : après activation du son de réaction à une bobine, la commande de relance de la musique de fond n'arrive pas bien. Par contre, les autres sons en réaction à la bille continuent normalement. Mais ce n'est qu'une hypothèse, car logiquement la musique de fond devrait revenir à d'autres moments, qu'il y ait un raté de temps en temps OK, mais pas tout le temps.

J'ai néanmoins remplacé tous les condensateurs. Si cela ne change rien une fois monté dans la machine, il faudra revoir le tout et tester :

Je pense que pour une fois Bally n'a pas fait un bon design, car j'ai vu un Cybernaut qui a la même carte … et le même problème … j'avais regardé et pas trouvé ... la musique de fond va et vient comme elle veut, ce qui tend à confirmer qu'il y a un problème de timing et de mauvaise interprétation de commandes.

(CS avril 2014)