CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Williams Gorgar (1979)


18/12/2013

Le Gorgar est revenu à lui :

  • tensions alim ok : remplacé 2 diodes
  • décrassage de base de l'inter-connecteur, la carte MPU démarre maintenant !
  • au self test un CI est déclaré défectueux, à remplacer, faut que je trouve lequel des 4 c'est
  • 1 afficheur est OK, 1 autre aussi mais avec des vagues, 2 autres reçoivent la haute tension mais n'affichent rien mais sont sans doute bons, je dois encore remplacer le 5ème
  • quelques lampent s'allument
  • la carte son émet des sons au self test, mais pas de voix ...
  • le fusible solénoïde saute toujours

J'avance bien, mais il reste du boulot. Je suis juste inquiet pour la voix sur la carte son, c'est quand même le premier Williams qui causait, faudrait que ça fonctionne !


22/12/2013

mouais, mouais, mouais ...

  • l'alim est ok, les lampes fixes s'allument
  • enlevé le vieux bloc de piles et déporté un nouveau (les williams n'aiment pas démarrer sans piles)
  • mais il est très très aléatoire au démarrage : j'ai nettoyé le gros connecteur de 40 broches, peu de changements. J'ai donc remplacé les 40 broches de ce connecteur : un peu mieux, mais faut le faire complètement, donc faut que je commande les connecteurs femelles de l'autre côté (rares et chers)
  • j'ai programmé une EPROM de test, j'ai pu diagnostiquer les 2 mémoires nazes, mais le diagnostic me dit toujours qu'une 2ème est naze également, je l'ai dessoudée, remis un support et fait plusieurs essais avec des mémoires, le diagnostic me dit toujours que ça ne va pas, les signaux et connexions ont été vérifiés et sont bons ... comprends pas.
  • nettoyé et ressoudé tous les connecteurs des 2 cartes
  • toujours pas de son, ni de lampes commandées
  • j'ai réussi à entrer en mode test et j'ai pu voir défiler les réglages par défaut (donc la CPU a marché et les 4 afficheurs étaient bons), puis il s'est bloqué à nouveau et ne redémarre plus du tout ... fatiguant.
  • remplacé un PIA inutilement. L'EPROM de test est sensée faire clignoter toutes les sorties. Comme 2 sorties ne clignotaient pas, je me suis dit que le PIA était mort et l'ai remplacé. Pareil ! Donc le programme de test ne fait pas clignoter toutes les sorties. J'ai informé le gestionnaire du site, on verra s'il corrige l'erreur. "I saw that you uploaded the Leon Borre Williams sound board repair article under pinwiki. I used this info to repair a card. There is one missing information in the test procedure. The test says "all PIA outputs should go up & down". It is not true, the test EPROM does not activate the CB2 & CA2 outputs. It should be mentioned because this made me replace a perfectly good PIA …"

Dans les forums, ils sont unanimes : 7 fois sur 10 l'instabilité est résolue en remplaçant complètement le gros connecteur ainsi que tous les supports de CI (il y en a 6) ... pff, faut les commander, j'en ai pas assez et ça va faire des heures de boulot.


28/12/2013

ça y est, il est reparti.

Encore un truc de fou : une patte d'une EPROM était retournée vers l'intérieur, donc impossible à voir. c'est en les enlevant pour mettre une nouvelle EPROM qui consolide les 3 que je l'ai vu. C'est un truc que personne ne peut imaginer : car les EPROMs sont d'origines, donc on pense qu'elles n'ont jamais été enlevées et comme le jeu a marché, on n'y touche pas car évidemment c'est sensible à l'électricité statique ... Et bien non, quelqu'un les a un jour retirées pour mal les remettre ... En fait, les problèmes ne viennent pas réellement des machines, mais des conneries des rigolos qui ne connaissent rien à rien et qui se permettent d'y chipoter, de vrais éléphants dans un magasin de porcelaine. Je peux te dire que ça nous coûte en temps et en argent toutes leurs conneries ...

Bref :

  • il démarre à tous les coups
  • reconnecté le credit switch à la matrice de contact pour pouvoir lancer les parties !
  • 4 afficheurs sur 5 fonctionnent
  • quasi toutes les lampes commandées réagissent
  • quasi toutes les bobines réagissent (une n'arrive plus à monter les cibles, vieille graisse sans doute)
  • quasi tous les contacts réagissent (sauf le monnayeur, donc je n'arrive pas encore à lancer une partie ...)
  • et comme d'habitude ... pas de son ...

2/1/2014

L'année commence bien : la carte son parle depuis ce matin ! Cela m'a pris quelques heures de recherches et de réflexion, mais grâce à une EPROM de test et par élimination, j'ai trouvé. Il a fallu modifier le câblage sur la carte (passer le strapping EPROM 2532 vers 2732), reprogrammer de nouvelles EPROMs (pour 8 € !) et bingo, ça marche super bien ! Je t'expliquerai, ça vaut la peine.

Tu vois, avec les infos et les pièces standards facilement disponibles, je peux travailler normalement et je trouve rapidement. Avec ce que j'ai vu et compris, je peux même te garantir le dépannage de n'importe quelle carte son Williams à l'avenir.

Le flipper n'est pas encore terminé pour autant :

  • remonter la carte son dans la machine, je ne sais pas si les commandes sont bonnes, mais la carte marche, ça c'est sûr
  • j'ai un transistor de commande de lampe en rade, je dois le trouver, ils ne sont pas les mêmes que ceux utilisés par Bally évidemment, si je le trouve à Luxembourg, ça ira vite, sinon je dois commander
  • ajouter des fusibles dans le circuit d'alim
  • ajouter le contact de free play & réglages divers

11/1/2014

ça fait quelques jours que je n'ai pas donné signe de vie ... mais je travaille !

J'ai eu les pièces ... et quelques surprises ... :

  • une fois dans la machine la carte son ne parle plus ! Une des lignes du bus de commandes des sons était naze, j'ai dû remplacer le transistor TIP102 de commande. Les pannes sont parfois en chaine et les dépannages deviennent  laborieux
  • en fait les lampes ne fonctionnaient pas toutes correctement, facile en principe. Ben non, Williams a fait un design élégant mais assez complexe à débugger
  • les lampes flash ... encore une cornichonnerie ... mais on ne me la fait plus ... quelqu'un a mis des ampoules de 24V (camion ?) au lieu de 12V, ça ne flashait pas beaucoup …
  • dernier afficheur : je dessoude l'afficheur-verre d'un Bally, le remonte ... punaise : 2 digits ne marchent pas, j'ai remonté un défectueux ! M'énerve, il aura donc fallu que je recommence 3 fois pour enfin en avoir un qui fonctionne ...
J'ai encore :
  • remplacé les 2 résistances de puissance à moitié grillées de la matrice de lampes ... c'est plus sûr
  • ajouté 2 fusibles entre transfo et ponts diodes … c'est plus sûr
  • remplacé le knocker

Bref, il est terminé, il revient de très loin mais il est super au niveau jeu !


Pour les électroniciens, voici une information technique inexistante dans la documentation et sur internet : la table des mots binaires à envoyer à la carte pour la faire parler ! On constate qu'il n'y a que 8 syllabes dans la librairie, rudimentaire, mais ça donne bien quand même ! Au banc d'essai, j'utilise une batterie de contacts pour simuler le bus de commande et activer chaque son et les 8 phonèmes ci-dessous :

0 0 0 0 0 - Gorgar

0 0 0 0 1 - Me got you

0 0 0 1 0 - Me hurt

0 0 0 1 1 - You hurt Gorgar

0 0 1 0 0 - You beat me

0 0 1 0 1 - Me Gorgar, beat me

0 0 1 1 0 - You beat Gorgar

0 0 1 1 1 - Gorgar speaks

Les sons sortent sur les commandes 01111, 10111, 11011, 11101, 11110. Attention, pour tester complètement la carte il faut bien comprendre le mode de commande. Par défaut les entrées du bus de commande sont à 1 (donc ouvertes, soit 11111, commande qui ne génère rien). La carte "écoute" sur le bus et lit puis génère un son ou des mots dès qu'au moins une ligne passe à 0. Les sons sont facile à générer puisqu'il n'y a qu'un seul contact à mettre à 0 pour obtenir un son. Par contre, pour obtenir des mots il y a toujours 2 lignes ou plus à mettre à 0 en même temps. Donc il faut d'abord positionner les contacts nécessaire en position 0 et ensuite appliquer la masse commune en un fois !


(CS mai 2014)



Restauration d'un 2ème Gorgar

Moi qui n’aimait pas trop le Gorgar au début je suis servi, voici mon 2ème.

21/4/2014

Premier diagnostic :
  • carte MPU naze, mais c'est une system 6, ça devrait aller
  • carte son naze, mais connue, ça devrait aller aussi

31/4/2014

  • alim ok, remplacé tous les fusibles "hackés", voir le superbe travail d'un professionnel sur la photo ci-dessous ... quelle honte.
  • testé carte MPU, elle clignote 2 fois, comme le Gorgar 1, mais pas d'affichage ...
  • la carte driver est pourrie, le gros connecteur inter-carte a la moitié des cosses bouffées par la pile, ces connecteurs sont difficiles à trouver, on commande ? En attendant, je vais tester avec la carte driver du Jungle Lord
fusibles flipper hackés

17/6/2014

Je continue à remplacer les supports CI sur toute la carte MPU et des composants, 2 pannes trouvées, mais elle ne marche toujours pas …


20/6/2014

J'en suis à 9 supports et CI changés, tous les tests et signaux de bus OK, la carte MPU démarre mais ne donne pas le feu vert final (blanking), donc toujours pas OK …


28/6/2014

J'ai encore passé 2 heures dessus. Rien à faire. J'ai remplacé plus de 10 composants principaux avec leurs supports, la carte est donc déjà complètement charcutée. J'ai même essayé en brûlant des EPROMs d'un autre jeu pour être sûr, ce n'est donc pas le logiciel. Le test de Léon fonctionne parfaitement, ce n'est donc pas le matériel. Que reste-t-il ?


7/7/2014

  • Carte MPU : ça y est, je l'ai eue, elle fonctionne enfin ! La dernière panne était un sale faux contact entre un support d’une EPROM et le bus d’adresses, le test de Léon ne teste pas tout. Elle revient de loin, en fait elle tourne même maintenant avec un autre type de microprocesseur ! J’ai mis un 6802 à la place du 6808 d’origine, ça me permet d’éliminer une RAM et donc de simplifier quelque peu la complexité et les problèmes potentiels.
  • Carte son : rien ne s’entend au départ. D'abord je trouve le contacteur du self test pourri, puis là aussi y a un truc avec le type de microprocesseur. Une histoire de fou : pourquoi faire simple, fiable et pas cher, quand on peut faire compliqué, aléatoire et plus cher ... Williams me déçoit.

    J’explique : la carte son est équipée d’une RAM 6810, donc prévue pour fonctionner avec un processeur 6808. Le test de Léon me dit que cette RAM est naze, classique. Plutôt que de la remplacer, je décide de mettre un processeur 6802 à la place du 6808 car celui-ci a une RAM interne et n’utilise pas la 6810 externe. Avant d’enlever le processeur d’origine, par habitude, je regarde l’identifiant imprimé dessus … et je tombe de ma chaise, c’est déjà un 6802 !!! Mais la carte son est câblée pour empêcher ce processeur d’utiliser sa mémoire interne et le force à utiliser la RAM externe … qui ici est naze ! Il me suffit donc d’indiquer au processeur d’utiliser sa RAM interne (en coupant une piste) pour que les sons sortent ! Incroyable non ?

    Manquait la voix, mais le souci est pareil que sur la première machine. J'ai recâblé la carte voix pour y mettre des nouvelles EPROMs que j'ai programmées avec mon super petit appareil (il a déjà été rentabilisé celui-là) et hop, il cause à nouveau ! Manifestement les ROMs du premier flipper qui cause ne tiennent pas les années.

Voilà, donc il revit ! Il me reste encore à décrasser les cibles, les ampoules et les contacts, installer le free play, ...  mais surtout, il y a une des 2 tiges d'un bumper qui est cassée, va falloir tout démonter pour la remplacer, de plus un rigolo a graissé la majorité des plongeurs de bobines, faut que je démonte et nettoie ça aussi ...

Une fois réparé, en jouant, je me rends compte que les batteurs sont faibles. Les bobines ne sont plus celles d'origine mais des Gottlieb ! A remplacer.

(CS juillet 2014)