CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Gottlieb Jack In The Box de 1973

Arrive un bon vieux Gottlieb électromécanique. Je suis surpris en découvrant la documentation trouvée dans la caisse : le plan est un genre de brouillon, une copie bleue à l'ammoniac. On y voit le nom de la machine sous forme de tampon, des écritures manuelles, des ajouts et corrections de câblage et de couleurs de fil, manifestement faites à l'atelier de montage. En bas du plan il est même indiqué sous forme de tampon "Test sample only". Je relève le numéro de série sur la caisse : 1082. Sur un forum j'apprends que ce genre de plan était fourni avec les modèles de pré-série, ce qui est confirmé par le N° de série, comme ils commencent toujours à 1000 c'est donc le 82ème exemplaire de ce modèle (Gottlieb en fabriquera plus de 8000). Néanmoins les exemplaires de "sample" ont un "S" derrière le N° de série, or ici il n'y a pas de "S". Bref, on a quand même une des premières machines de ce modèle. Intéressant. Car il faut toujours suivre le plan fourni avec la machine, car il peut y avoir des différences de couleurs de fils, voire de câblage par rapport au schéma final officiel.

Le haut du plan
Le bas du plan
Le numéro de série : 1082

 

Comme toujours je vérifie qu'il est bien câblé en 220 V, et réalise l'entretien habituel : remplacer fiche et câble secteur, décrasser connecteurs à la lime, remettre fusible bobine 15A correct (enlever fil !), tester bobines, décrasser contacts, ... Puis je mets le jeu en free play et la porte à la terre.

Au niveau panne, après décrassage de quelques contacts et déblocage du roll ball en tilt en permanence la machine démarre. Mais aucun point ne se marque. Je décrasse tous les contacts des relais de 10, 100 et 1000 points et tout rentre dans l'ordre. Le relais de 10 points reste collé, c'est un contact fermé en permanence. Je débloque la bobine de knocker dont le plongeur est englué dans la crasse. La tombola est bloquée, mais je n'ai qu'à nettoyer le petit mécanisme du moteur 00-90 pour que le tout refonctionne.

Je termine en nettoyant le plateau complètement, réinstallant de nouveaux caoutchoucs et ampoules, polissant les pièces métalliques, nettoyant caisse et vitres ... cela prend du temps.

Dès le début la vitre du fronton me perturbe un peu mais je ne sais pas dire pourquoi ... En l'observant attentivement, je me rends compte que c'est la 1ère vitre "sexy" chez Gottlieb (contrairement à Bally !), vraiment sexy : il y a 8 femmes à fortes poitrines, mini-jupe à ras des fesses ! Pas de souci, c'est très agréable, mais l'allure du Jack sur large ressort explosant de sa boite devrait faire tiquer plus d'un psychanalyste ! Comme symbole phallique, c'est parfait ! Son long nez, son regard et sa grande bouche pourrait même sembler pervers ! Un "jack in the box" est un jouet innocent pour très jeunes enfants, je ne vois vraiment pas le lien avec de belles femmes en très petite tenue et si souriantes. Mais c'est peut-être moi qui exagère !

Un dessin qui devrait intéresser un psychanalyste ...
Un bel alignement de 10 cibles