CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Bally Medusa de 1981

Le "graal" des machines Bally est le modèle "Medusa". Elle est réputée pour son thème original, son dessin sophistiqué, sa vitre de fronton censurée car trop sexy, mais aussi pour les nombreux gadgets du plateau et ses règles de jeu complexes. On y trouve des batteurs rouges transparents rétro-éclairés, 7 cibles commandées séparément, un 2ème niveau avec 2 batteurs temporisés de type "zipper", un afficheur dans le plateau, ... Bref, la machine que tout bon collectionneur se doit de posséder. Je rêve d'en restaurer une, voire de l'acquérir.

Lors d'une expo de flippers dans une galerie commerciale au Grand-Duché de Luxembourg, un visiteur signale qu'il a un Medusa à vendre ! Rendez-vous est vite pris pour voir la machine. Le propriétaire a emménagé dans une maison plus petite, les enfants étant partis, il n'a plus le besoin ni la place pour une machine aussi encombrante. Vitre et plateau sont en bon état, les batteurs rouges transparents ont été remplacés, la machine démarre mais les cibles et autres bobines ne semblent pas avoir un comportement normal. Bref un bon état général, le reste est parfaitement réparable, il faut quand même que j'aie quelque chose à faire dessus !

La machine ne démarre pas à tous les coups : LED allumée. Je renforce la carte solénoïde et remplace les cosses Molex des alimentations et des masses, rien n'y fait. Je teste avec ma carte MPU combo, et elle démarre systématiquement. C'est donc la carte MPU d'origine qui a un souci. Comme j'ai des cartes de réserve opérationnelles, j'en utilise une avec les EPROMS Medusa et c'est parti. On verra la panne sur la carte d'origine plus tard.

Au démarrage, seule la cible du milieu devrait être montée. Or plusieurs cibles montent et de manière asymétrique ! Je trouve même une vidéo sur youtube qui montre les mêmes symptômes ! Les explications sur le forum flipjuke (lire l'ensemble du post) me permettent de comprendre la cause probable du problème. Le Medusa commande tellement de bobines que Bally a dû ajouter un coil expander. Le principe du coil expander est de créer 2 bus d'alimentation 48V et d'ainsi commander un nombre double de bobines. Chaque transistor de commande est alors connecté à 2 bobines, mais seule celle qui sera alimentée en 48V à l'autre borne sera activée. Pour réaliser l'aiguillage d'alimentation un relais 6V commandé par un thyristor de lampe suffit. Solution en principe élégante, mais qui impose quelques contraintes :

Manifestement ma machine a un souci avec ce circuit complexe. Le self test permet en principe de tester toutes les bobines, le circuit de commande du bus d'alimentation est OK, le relais et l'ampoule sous plateau s'activent normalement en alternance, pourtant les bobines ne s'activent pas toutes et certaines reviennent ... bizarre. Je commence à vérifier toutes les bobines, j'y découvre bien chaque fois 2 diodes (roue-libre et aiguillage), mais certaines ont 2 enroulements ... en fait ce sont des bobines de batteurs !!!

Elle est bonne celle-là : sans doute à l'occasion de problèmes avec les bobines, quelqu'un en a remplacé par d'autres absolument non conformes. Ce qui n'a fait que créer d'autres problèmes ! Cette personne a juste vu les 2 diodes et s'est sans doute dit que "ça fera l'affaire" ! Sur les photos ci-dessous on voit bien la différence :

Bobine Bally AT 27-1300 Bobine Bally AQ 25-500 / 34-4500
Une bobine pour multiplexage (AT 27-1300) et une bobine de batteur (AQ 25-500 / 34-4500)

Il est donc assez évident que ces 2 types de bobines ne sont pas interchangeables ... Ah là là quand on ne comprend pas ce que l'on fait ... tout est possible. Je vérifie la petite carte avec le relais et ressoude les cosses et remplace l'ampoule : le multiplexeur redevient fiable. Puis j'enlève les 2 bobines de batteurs non conformes montées dans un "saucer" et dans "l'outhole kicker" et remet des bobines de type AT conformes. Comme je n'ai qu'une bobine de configuration 27-1300 sous la main, je fabrique un support avec mon imprimante 3D, réalise l'enroulement avec ma petite bobineuse, et connecte les diodes pour ce type de bobine. Voir ma page impression 3D pour les détails, le résultat final se voit ci-dessous.

Bobine imprimée 3D et bobinée à la main

Bobine fabriquée par une imprimante 3D installée et en fonctionnement comme éjecteur de bille

Voilà, l'essentiel est fait, il me reste à remplacer les ampoules (tiens il y a un mélange entre les ampoules de type #47 et 555) et à nettoyer le plateau. Le gadget parfaitement inutile mais qui fait tellement moderne est le coup des doigts de batteurs rouges transparents rétroéclairés à travers le plateau ! Il fallait y penser : au repos, les batteurs sont lumineux et levés ils sont éteints ! J'adore ! J'en ai donc racheté une paire, ils sont chers et difficiles à trouver, mais un Medusa sans ces batteurs là, n'est pas un Medusa ! Je ne suis pas déçu du résultat, absolument "classe" !

Le plateau est très rapide, les règles de jeu sont vraiment complexes. Le plus dur et même décevant est la difficulté, voire l'impossibilité, d'obtenir une extra ball. En effet, 2 nombres s'incrémentent indépendamment sur l'afficheur de plateau (+1 toutes les 2 secondes). Pour avoir l'extra ball il faut les arrêter tous les 2 à la même valeur. Comment ? Le chiffre de droite s'arrête lorsque l'on abat la dernière des 4 cibles de droite. Le chiffre de gauche s'arrête lorsque l'on touche la 3ème cible de gauche après avoir touché la 1ère et la 2ème dans l'ordre ! Alors pour stopper le chiffre de gauche ou de droite au même nombre que l'autre, faut vraiment être très doué. En fait, la seule manière est de garder la bille sous le batteur, attendre la bonne seconde pour tirer et toucher la dernière cible. Je n'y suis jamais arrivé et j'ai pourtant quelques heures de vols.

Comme c'est vite frustrant on se retrouve vite à ne jouer que sur le plateau supérieur, bien plus amusant. Les petits batteurs se rapprochent dès qu'on touche une cible, mais attention la fermeture ne dure que pendant quelques secondes seulement et la carte son se moque du joueur quand la bille redescend sur le plateau inférieur. Lorsque les cibles du milieu sont descendues attention aussi de ne pas toucher la cible fixe du milieu car elle décompte les bonus ! La carte son vous le signale par un bruit négatif très clair !

La séquence d'apparition des 7 cibles supérieures est longue et sophistiquée : celle du milieu, puis 2 espacées, puis 3, ... jusqu'à 7 toutes montées. Ensuite, pour moi le plus amusant commence : aucune cible ne se lève ! Et ce n'est que quand la bille arrive sur un batteur, qu'une cible au hasard remonte ! Vous n'avez alors qu'un 1/4 de seconde pour la viser et l'abattre ! Et ainsi de suite. Stress assuré ! On a vraiment l'impression que la machine est intelligente et "joue" avec vos nerfs, l'effet est absolument génial ! Mais faut déjà être un pro pour arriver jusqu'à ce mode là ...

Bref, un grand design, une superbe machine.

Brève vidéo qui ne montre malheureusement pas tous les widgets ...


(CS mai 2015)