CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Bally Mystic de 1979

Arrive un Bally Mystic, le thème de la magie est très sympa. La machine a été achetée en Allemagne par un papa comme cadeau pour sa fille. Le plateau est assez abimé et a déjà été retouché avec plus ou moins de bonheur.

Une belle structure de plateau, mais bien usé dans le carré central

L'électronique semble OK, la MPU n'est même pas oxydée ! Seuls les 3 connecteurs d'alimentation ont été grillés et les fils ont été coupés et reliés sur des barrettes de "sucres" et les extrémités soudées directement sur la carte d'alimentation ... à l'arrière ! Le travail est propre, mais je préfère refaire tous les connecteurs. A l'allumage, le fusible du 43V claque ! Oups, court-circuit en sortie ! En vérifiant le câblage je vois que sur le connecteur J1, il y a 2 fils verts, un gros et un fin, j'ai mis le gros sur la borne indiquée "solénoïde caisse" mais je me suis trompé, le bon fil c'est le fin. Le gros est la masse générale ! Je connaissais l'autre cas : il y a aussi 2 fils orange d'épaisseur différentes sur le connecteur J3, et je me suis fais avoir par ce 2ème cas !

Montage erroné, il faut inverser les 2 fils verts

 Je teste la MPU : LED on. Par habitude, je repousse à fond tous les chips sur la carte ... et hop j'ai les 7 flashes ! Il me reste à ressouder une batterie et c'est reparti.

Je procède aux nettoyages et réglages habituels, la machine démarre mais je n'arrive pas à mettre du crédit en activant les contacts des monnayeurs (les 3 monnayeurs sont installés !). En inspectant le connecteur de porte je vois quelque chose qui brille : une cosse est sortie !

La cosse sortie de son logement
Décor très ésotérique : l'oeil des francs-maçons !
Les décors sont très soignés

(CS janvier 2018)


2ème machine

En cours de restauration ...