CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Bally Old Chicago de 1975

Arrive un vieux flipper électromécanique  de Bally, un Old Chicago. Superbe graphismes, il faut dire qu'un thème sur la prohibition à Chicago est très porteur ! Et il faut être attentif pour repérer dans les triangles en haut de plateau les 2 jolies filles quasi nues ! Ouh et la censure a laissé passer cela ?

Des stripteaseuses assises dans un verre ! Original !

Mais bon, elles sont moins sexy maintenant car la machine est couverte de poussière et de saleté, l'intérieur de la caisse est également fort rouillé. A première vue, le dépannage risque d'être laborieux.

Après les premiers contrôles d'usage, j'allume, rien ne se passe, seule la bobine du knocker cogne et colle ! Mais là c'est simple, la lame qui active le knocker sur la roue de crédit est tordue et fait contact en permanence. Donc absolument rien ne se passe à part le lock relay. Le moteur principal en fond de caisse ne tourne pas, et je n'arrive pas à le faire bouger d'1 mm à la main ! L'impédance de la bobine est bonne et la tension d'alimentation est présente, donc ça manque d'huile ! Je démonte le moteur et de fait le rotor est même un peu collé au stator par une matière indéfinissable entre colle et silicone. Je remets de l'huile sur les 2 paliers de l'arbre à came, remonte le tout et hop le moteur tourne, la machine démarre !

Evidemment le reset ne se fait pas correctement, les compteurs ne bougent pas et ne se mettent pas à zéro. Classique. Les relais de reset des compteurs ne s'enclenchent pas alors que le signal est envoyé. Il me faudra un certain temps pour trouver une connexion défectueuse dans une des broches entre caisse et fronton. Mais ensuite tous les compteurs tombent à zéro et la séquence de reset se termine normalement. Incroyable : voici un Bally qui a trainé au fond d'une écurie pendant 20 ans et dont les contacts de tous les compteurs fonctionnement parfaitement (48 contacts). De plus malgré la crasse accumulée, les compteurs sautent toujours comme des cabris ! Sur un Gottlieb, même en meilleur état, je dois passer la moitié de la journée à démonter complètement tous les compteurs pour les dégraisser et régler nombre de contacts. Et à la fin les compteurs restent toujours poussifs et les contacts peu fiables. Franchement, il n'y a pas photo au niveau qualité et design : Gottlieb est toujours trop juste, alors que chez Bally il y a de la marge.

Bizarrement aucun des boutons de batteur n'est opérationnel : le bouton manque d'un côté et les lames de contacts sont démontées de l'autre ! Je remonte tout cela et vérifie le bon fonctionnement des batteurs qui ont juste besoin de nouveaux fourreaux et d'un bon réglage.

Je lance une partie, mais j'arrête aussitôt, la bobine des 10 points reste collée, classique aussi, un contact est fermé en permanence. Et bien non, ils ont tous l'air bon et comme ils sont connectés en parallèle, il est difficile de détecter celui qui cause le souci. De très près et à la lampe de poche, je finis par voir un circlip coincé entre les 2 lames d'un contact, je l'enlève avec une pince à épiler. Celle-ci va encore me servir quelques fois sur cette machine … Je joue et constate qu'il n'avance pas tant au niveau nombre de joueurs que numéro de bille. Maintenant c'est la bobine des 1.000 points qui reste bloquée, et cette fois c'est un contact roll-over en haut du plateau qui reste bloqué à cause de la poussière !

Un ancien propriétaire a même installé un tube fluorescent pour travailler de manière plus confortable !

Je décrasse le coin unit et le ball unit, ils ont surtout besoin d'un peu d'huile, les pauvres. Et puis ça y est la séquence de jeu démarre mieux, mais la machine ne passe pas d'un joueur à l'autre en fin de bille, pourtant j'entends la bobine de player up. En activant le player unit à la main, il n'accroche pas, la roue ne tourne pas. Normal, il manque un ressort ! Et je ne le trouve même pas en fond de caisse, bizarre. Avec un nouveau ressort et un peu d'huile il est reparti, plein d'énergie.

Le carillon trainait en fond de caisse, il y a souvent des bobines grillées, mais non, il y a juste un plongeur rouillé qui ne coulisse plus ! Décrassé, remonté et le voilà qui chante à nouveau joyeusement !

Je me rends compte qu'il y a un circuit "alternate" qui, a chaque fois qu'on fait 10 points, alterne l'allumage de lampes (bumpers de gauche et de droite). Il ne fonctionne pas pourtant je sens qu'il colle, mais quand il relâche la plaque mobile ne retombe pas ! Ce relais en monté sous plateau et en essayant de débloquer la plaque mobile à la main et machine éteinte je sens une sérieuse résistance mécanique .. et encore une fois à la lampe de poche je vois cachée à l'arrière une vis tombée qui s'est logée le mieux possible pour bloquer le relais ! Il me faudra à nouveau la pince à épiler pour la déloger !

Je continue à vérifier tous les contacts et les règles de jeu, cette fois la lampe 100.000 points du premier joueur ne s'allume pas alors qu'on entend très bien le klaxon qui crie ! Encore une fois la lame mobile du relais semble bloquée, et pour la 3ème fois je devrai utiliser la lampe de poche et la pince à épiler … pour voir et déloger un bout de métal rouillé coincé entre les 2 lames et qui empêche mouvement et contact !

Tilt, Extraball et même Tombola et High Score fonctionnent, incroyable ! C'est une des machines mécaniques les plus pourrie que j'ai eue et qui a été réparée en moins d'une demi-journée de travail. Et malgré la crasse et la rouille elle fonctionne vigoureusement et parfaitement dans toutes ses fonctions ! Un Bally quoi !

J'ai parlé trop vite : après quelques heures en démonstration, la machine a présenté des signes de faiblesses. Elle ne démarre plus, elle fait le reset des compteurs puis s'arrête. Les relais Coin et Reset  s'enclenchent, le moteur tourne, mais le relais de game-over ne bouge pas. Avec les explications et le schéma, je suspecte un faux contact dans la pile n°3 du moteur et lors de la rotation je tiens la pile soulevée plus haut que par le moteur ... et le relais game-over s'enclenche, la partie peut commencer ! Je démonte la pile, nettoie le contact et règle les lames : problème résolu. Néanmoins de temps en temps la partie ne démarre pas, mais cette fois le symptôme n'est pas le même : je vois la lampe game-over s'éteindre et se rallumer aussitôt. Cela signifie que le relais game-over s'enclenche mais ne reste pas collé, ce que je constate de visu en soulevant le plateau. En fait le ressort et la lame du game-over sont un peu rouillés, un peu d'huile et de mouvements et le relais fonctionne à nouveau.

Deux lames du carillon ne réagissent plus, les contacts sont bons, je démonte le carillon et constate que 2 fourreaux sont mal remontés, ils se sont déplacés et perturbent le mouvement du plongeur. C'est marrant comment des gens sont peu attentifs. Dans ces machines, il y a toujours une bonne raison à tous les designs et une seule bonne manière de fonctionner.

Les fourreaux mal montés
Une très belle vitre (photo provenant d'internet)
Un beau design rétro

(CS août 2017)

Quelques temps plus tard, après plusieurs démonstrations, il s'avère que les batteurs sont mous. Malgré décrassages et réglages des contacts EOS et autres vérifications le problème persiste. De plus les bobines vibrent lorsque les batteurs sont levés. Ce qui est troublant est que les bumpers et slingshots sont eux assez puissants. La seule différence, clairement visible sur le schéma, est que les bobines de plateau sont alimentées en tension continue, redressée par un pont de diode et filtrée par un petit condensateur de 1µF. Pourquoi les batteurs ne peuvent-ils pas profiter de ce mode "turbo" ? Finalement, j'essaie, je recâble tout le circuit des batteurs en continu, il faut rajouter des diodes sur les bobines et vérifier si le fusible sous plateau tient le coup ... mais cela fonctionne. Les batteurs ont maintenant la pêche qui leur manquait et en plus ils sont devenus silencieux ! Bizarre que Bally ait réalisé ce montage mixte, pourquoi installer un circuit plus puissant et ne pas en faire profiter les batteurs ?

(CS mars 2018)