CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Bally Spy Hunter de 1984

Voici qu'arrive un Spy Hunter à réparer en urgence, le client est pressé. Je reçois et répare toutes les cartes électroniques d'avance, mon partenaire nettoie et prépare les caisses et les plateaux. Cette fois il m'amène les cartes de 4 machines Bally en même temps : Spy Hunter, X&O's, Fathom et Playboy ! Je répare au kilomètre ... Dans un premier temps je ne mélange pas les cartes entre les machines car les pannes découvertes sont souvent causées par des sources ailleurs dans la machine. Par exemple, les transistors grillés sur la carte solénoïdes me disent quelles bobines sont grillées sous le plateau ! Une broche du connecteur de contrôle de la carte lampe du Spy Hunter est complètement noire grillée, noire, 10A minimum pour faire ça ! Etonnant quand on sait qu'il n'y a que du 5V et un bus data sur ce connecteur ... méfiance, méfiance, il s'est passé quelque chose de grave sur cette machine.  

Cartes électroniques de flippers à réparer
Réparation de cartes Bally à la chaine ...

Je reçois la machine dès que les cartes sont réparées, je contrôle le plateau au niveau bobines surtout, je découvre un knocker non conforme, mais non grillé. J'installe les cartes (sauf la carte lampes)et pouf, 3 flashes à l'allumage et stop ! En enlevant le connecteur des afficheurs, j'ai les 7 flashes. La machine a l'air de démarrer mais aucune bobine ne bouge. De fil en aiguille, je découvre une inversion de connecteur entre la sortie des bobines (J5) et l'entrée de la carte lampes auxiliaire (J1) ! Comment est-ce possible, les connecteurs ont rarement le même nombre de broches et de toute façon ils ont tous un détrompeur, justement pour éviter toute erreur et inversion ?! Et bien cette fois Bally a foiré son design dans cette machine : on trouve bien 2 connecteurs pas loin l'un de l'autre, de même type et de même taille avec le DETROMPEUR au même endroit ... (voir photo). Faut quand même être nul pour avoir fait une bourde pareille, il aurait mieux valu ne pas en mettre, au moins on aurait fait attention ! Seul moyen de les reconnaitre : vérifier la couleur des fils AVEC le plan. Non j'exagère, les fils du connecteur des bobines sont plus gros. J'identifie clairement les 2 connecteurs et les remonte correctement ... les bobines fonctionnent à nouveau ... mais pas la carte lampe auxiliaire. Le décodeur d'entrée a grillé évidemment car il a reçu du 43V de la carte solénoïde, il sera vite remplacé. C'est également pour cela que la carte lampe principale avait grillé si fort, heureusement que je ne l'avait pas encore remontée ! Mais donc je crois comprendre pourquoi l'ancien propriétaire s'en est débarassé, et j'ai fait la même erreur, comme quoi on n'est jamais assez attentif.

Spy Hunter
Deux connecteurs de même type, de même longueur et avec le détrompeur dans la même position !

La machine démarre et on peut y jouer. Sauf qu'il n'y a pas de son ... ah ces cartes sons quelle galère ... et en plus c'est une cheap squeak, réputée pour son manque de fiabilité. Comme je n'ai même pas un léger bourdonnement dans le haut-parleur, je commence par vérifier celui-ci, et quelle n'est pas ma surprise de voir que les DEUX fils tressés qui relient la cosse de connexion à la bobine en traversant la membrane en carton sont cassés, rongés par l'oxydation ! Jamais vu ça, et le haut-parleur est irréparable. Heureusement, j'ai du stock et je remonte un haut-parleur de basse d'un vieux home cinéma. Il me faudra encore remplacer les EPROM 2532 mortes par des 2732, pas simple car les straps à changer sont très peu documentés, il m'a fallu vérifier sur le plan. Finalement j'entends le fameux jeux de basse, et comme il a du "coffre" maintenant avec son nouveau haut-parleur, ça donne bien. Seul bizarrerie la mélodie qu'il joue de temps en temps ne se lance pas au démarrage mais uniquement dans certaines phases de jeu. J'ai beau regarder dans le setup, je ne vois pas.

Une machine rapide et sympa.

Spy Hunter
Chouette plateau

(CS août 2015)