CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Gottlieb Target Alpha (1976)

Arrive un bon vieux Gottlieb mécanique, réputé fonctionnel, "il faut juste faire un petit contrôle", je connais ça ... Etonnamment la machine possède un plateau en mauvais état, une mécanique déjà bien rouillée surtout sous le plateau, mais une vitre de fronton quasi en parfait état.

Après décrassage des habituels contacts de compteurs et sockets de lampes, mise en free play, … je lance la machine : le reset se passe à peu près normalement (ah ces contacts de compteurs) et la machine permet de jouer correctement, parfait  pour les amateurs de cible, car il y a 20 cibles à abattre sur ce jeu ! Même la logique d'obtention de l'extra ball et du special fonctionne.

Mais, il reste quand même quelques anomalies sérieuses :

Pour la sélection du nombre de joueur, cela se passe au niveau du coin unit, il est du même genre que sur le Royal Flush (voir le très intéressant chapitre " Assis entre 2 chaises") mais cette fois c'est bien le modèle à 5 positions que je trouve. Je commence par décrasser les plots et graisser l'ensemble. La bobine "soustraction" du Coin Unit doit recevoir 5 impulsions de “descente” lors du reset de la machine, pour arriver à la position 0 puis la bobine  "addition" reçoit une impulsion pour mettre l'unité en position 1 = 1 joueur. Mais la bobine de soustraction ne reçoit rien. Ce signal de commande passe par 4 contacts en série (dont 2 au moteur) et le target alpha est un modèle câblé de manière inhabituelle, les schémas des modèles d'avant et d'après ne m'aident pas, je dois acheter le schéma de cette machine.

Avec le schéma, ça va vite mieux, c'est le contact 1A sur le moteur qui est très noir ! Après décrassage, la bobine de descente fonctionne avec systématiquement 5 impulsions fournies par les cames du moteur, mais même avec l'unique impulsion de remontée pour se placer en position 1 joueur, il n'y a aucun joueur actif ! L'unité descend trop bas, en position -1 voire -2 ! En fait le contact de position 0 sur le coin unit reste collé. Et donc, si on est en position 1 et qu'on descend toujours de de -5 on se retrouve théoriquement en position -4 ! Si en 2 joueurs, après reset on est à -3, en 3 joueurs à -2 et à 4 joueurs à -1 ! CQFD. Après nettoyage (sérieux) et réglage du contact, malgré 5 impulsions envoyées par le moteur, dès que le coin unit est à 0, la bobine ne reçoit plus rien, c'est bon.

Problème suivant : le player unit ne "passe" pas les joueurs non prévus. Le player unit a 20 positions (4 joueurs x 5 billes maximum) et avance chaque fois d'une position en fin de bille quand 4 joueurs sont sélectionnés. Mais il doit "sauter" 4 positions d'un coup quand il n'y a qu'un joueur (pour "passer" les joueurs 2, 3 et 4), donc aussi de 3 positions après le 2ème joueur quand on est en mode 2 joueurs et de 2 positions après le 3ème joueur quand on est en mode 3 joueurs. Vous suivez toujours ? Trois contacts (P2G, P3G, P4G sur le player unit, un par joueur) en liaison avec la position du coin unit (qui détermine le nombre de joueurs) assurent ce fonctionnement de manière assez astucieuse. Une explication écrite est assez laborieuse, essayons de comprendre avec le schéma ci-dessous de ce très bon article. Le moteur tourne et envoie des impulsions (1A) jusqu'à la fin de l'opération.

En mode 4 joueurs, une impulsion 1A passe grâce à 2C (chemin en rouge) et c'est fini, on est sur le joueur suivant. Le coint unit ne permet pas aux 3 contacts PxG d'intervenir.

En mode 3 joueurs, le coin unit introduit P4G dans le circuit mais P4G est toujours ouvert (chemin violet). La première impulsion se fait, on passe en joueur, 2, puis 3. En fin de bille 3, l'impulsion  2C se fait comme d'habitude, mais le contact P4G se ferme car on est sur le tableau du joueur 4. L'impulsion 1A suivante va activer la bobine add player via la position 3 joueurs du coin unit et de P4G, la machine se retrouve alors en joueur 1.

Le même principe se fait pour les modes 2 et 1 joueur, le coin unit introduit les contacts P2G et P3G.

Excellente explication sur le blog (cliquez)

Dans la machine, comme les contacts du coin unit ont déjà été nettoyés, c'est simple, les 3 contacts PxG sont tellement oxydés qu'ils ne font plus contacts. Il ne reste qu'à les nettoyer les yeux fermés pour que cela remarche !

Maintenant le game over. D'après le plan, un fil doit se connecter sur un contact de position 0 du coin unit. Oui en fin de partie, le coin unit reçoit à nouveau 5 impulsions pour descendre à 0 (0 joueur), un peu bizarre. Un des 2 fils du contact est raccordé au châssis métallique de l'unité qui n'est raccordé à rien. Seule au pied de l'unité, une cosse sans fil soudé dessus se trouve vissée sur le châssis ! En regardant le harnais de fils tout autour je finis par en trouver un qui flotte ... et qui a la couleur attendue ! Ressoudé à la cosse solitaire, ça marche, la partie se termine normalement.

Bon, ça y est le cycle de fonctionnement standard d'un flipper est à nouveau normal, il reste à voir le bon respect des règles de jeu spécifiques à la machine.

Au moment de la chute d'une cible, bizarrement il ne se passe rien ! Pas de bruit d'unité de bonus ni de compteur qui incrémente. Le plan confirme bien que les compteurs doivent s'incrémenter (de 1.000 points je suppose), je vérifie et nettoie les contacts sur le chemin jusqu’à ce que les compteurs s’activent. Je suis à nouveau surpris car le compteur avance de 500 ou 2.000 points mais pas de 1.000 points. Ah oui, il est écrit sur le plateau "Bonus 1000 points" mais cela ne préjuge pas des points attribués au moment de la chute de la cible. Déroutant quand même. Avec le plan et par test, je finis même par comprendre que les 10 cibles du haut donnent 500 points si on est en 3 billes et 2.000 points si on est en 5 billes. Pour les 5 cibles latérales, on peut choisir avec une fiche sous le plateau si on veut attribuer 500 ou 2.000 points indépendamment du nombre de billes par jeu !

Maintenant passons au bonus unit. J'ai un mal fou à comprendre ce qui se passe, il ne bouge jamais en cours de jeu, mais en fin de partie, parfois il saute, parfois pas et a tendance à passer 15 pas sans rien comptabiliser au compteur. Encore une fois le plan va éclairer ma lanterne. En fait chaque cible tombée active la lampe devant elle et ferme un contact pour indiquer que le bonus est activé. Puis en fin de partie, l'unité de bonus balaie les circuits des 15 cibles et est censé activer 1.000 pts pour chaque cible tombée ayant fermé son circuit. C'est le fil de contact sur la partie tournante du bonus unit qui est cassé et donc malgré le balayage aucun signal n’est envoyé aux compteurs.

Bon le bonus fonctionne, mais en vérifiant le comptage si j'abats les 15 cibles il devrait donner 15.000 points de bonus en fin de bille, mais il en donne parfois 12.000, 13.000, 14.000, 15.000 ou 16.000 ! Donc il est très approximatif, mais cela ne m'étonne pas quand on voit la cadence de mitraillette de cette pauvre unité. Internet me confirme ce souci, de nombreux commentateurs confirment que le "Target alpha" a le système de bonus le plus bizarre et le plus "pourri" de l'histoire des flippers. Il parait que sur site les techniciens Gottlieb ne sont jamais parvenus à le faire fonctionner pour compter "juste" de manière fiable, vu le design et la cadence. En plus du design scabreux, je trouve un blog (voir photos à la fin) où quelqu'un a cherché pendant des mois pour comprendre l'anomalie supplémentaire spécifique à sa machine. Sur le moteur, il existe plusieurs lames préformées qui sont poussées par les cames du moteur. Ce sont ces lames qui poussent à leur tour les piles des contacts placées derrière. Or il existe jusqu'à 5 types de formes de lames, elles sont très différentes, et ne sont donc pas interchangeables. La longueur du bout de lame qui frotte la came en mouvement détermine la durée de l'impulsion. De plus, elles sont soumises à rude épreuve, car elles travaillent à chaque rotation du moteur, et peuvent casser évidemment. Donc sans point de comparaison il est difficile de dire si les lames installées sont les bonnes. Grâce aux photos du blog, je constate que la lame dans la machine qui commande les impulsions de la bobine de bonus n'est pas la bonne et est trop courte !

A gauche, la lame originale et à droite, la lame redressée (OK, ce n'est pas terrible !)

Encore une fois caramba ! Soit elle a été montée comme cela d'usine par erreur de manutention ou de design d'origine ou remplacée suite à une cassure. Vu la forme, il me suffit de redresser l'extrémité pour allonger le temps d'impulsion et l'effet est immédiat : il compte beaucoup mieux, même s'il y a encore un raté de 1.000 points de temps en temps. Pas mal intéressante cette histoire. Vive l'échange d'informations sur internet, car j'aurai encore pu chercher longtemps …

En testant, à un moment, la chute des cibles ne comptabilise à nouveau plus les points ! Caramba ! Le fil sur le bras tournant de l'unité de bonus a à nouveau lâché ! Pas étonnant avec tous les à-coups que cette unité produit (15 impulsions à chaque fin de bille).

Il reste le double bonus, qui s'allume bien en dernière bille, mais qui est difficile à vérifier puisque le bonus de base n'est pas fiable. Bizarrement Gottlieb s'est simplifié la vie car le relais de double bonus est un relais 6V inséré dans le circuit des lampes ! J'ai juste nettoyé l'unique lame de contact de ce relais, mais je n'ai pas perçu un comptage double lors du décompte de l'unité de bonus. Encore une histoire complexe de limitation de longueur d'impulsion. Je n'ai pas eu l'occasion de tirer l'affaire au clair, vu les contraintes de livraison de la machine.

Sans schéma, c'était mission impossible. Et même avec le schéma (acheté, merci Gottlieb !), ce n'est pas toujours évident : la position des piles de contacts du moteur n'est pas logique, heureusement que les n° des piles de contacts sont collées sur le plateau du moteur. La lisibilité des annotations du plan officiel est faible, il est quasi impossible de lire la différence entre les lettres O, Q et G ainsi que P et D ! Bonne chance ! Autre détail amusant, sur le plan je vois les circuits pour activer des lampes 100.000 points, mais dans la machine, je ne trouve ni ces lampes ni les relais, les circuits n'ont jamais été installés ! Etait-ce une option ? En tout cas ce n'est pas indiqué comme tel sur le plan.

(CS novembre 2016)