CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Réparation d'un juke-box Wurlitzer X5 de 1977

Arrive un X5 de Wurlitzer, quel drôle de nom ! Mais pour une fois, le design est un peu plus moderne, même si ses "grosses rondeurs" donnent une impression de lourdeur.

La machine est propre et en bon état, seul le bras se pose n'importe où au démarrage et l'ampli émet un crachotement permanent en plus de la musique ! Après plusieurs essais, je me rends compte qu'un mécanisme pousse le bras en position au début du disque, mais ne l'arrête pas, donc suivant la rapidité d'amenée, et n'ayant rien pour le retenir, le bras s'arrête un peu n'importe où entre le début et le milieu du disque ! Je suis perplexe jusqu'au moment ou je vois un petit trou sur le mécanisme d'amenée et un autre petit trou sur une pièce du bras. Ces trous ne sont pas là pour faire joli, ça ressemble très fort à des fixations d'un ressort qui relie de manière souple les 2 mécanismes. Je regarde sur la vue éclatée du manuel et je ne suis pas trop surpris en découvrant un ressort entre les 2 points repérés. Je parie que le ressort d'origine n'est pas loin ... et de fait je le retrouve au fond de la caisse avec quelques pièces de monnaie ! Je vois qu'il est "croqué" au milieu et que les spires d'attache ont été forcées. Je le monte en place, ça va beaucoup mieux : le bras n'est plus aussi libre, mais il ne serre pas assez, il reste trop de jeu. Plutôt que de le raccourcir, je cherche dans mon stock, en trouve un qui y ressemble, je le monte et hop c'est nickel, le bras est bien tenu, il se pose systématiquement au même endroit mais qui n'est pas le bon ! Il suffit d'ajuster la vis de réglage de position du bras pour le positionner pile-poil au début du disque pour résoudre définitivement le problème. Je devrai encore ajuster le contre poids pour que le bras "pèse" un peu et ne déraille plus sur certains disques.

Je bascule l'ampli dans la machine allumée, et en tapotant gentiment que les trimpots, à un moment, j'entends très nettement le bruit apparaitre et disparaitre. Ce sont des vieux gros trimpots où l'on voit le curseur se déplacer sur la piste résistive, j'essaie de redresser le plot de contact pour qu'il fasse mieux contact, mais il me casse dans la pince comme du verre ! Zut, il va falloir démonter et remplacer, et chez Wurlitzer c'est galère, car l'axe du potentiomètre et tous les fils rigides soudés sur 2 bords de la carte empêchent le dépanneur de retourner la carte pour dessouder facilement des composants. Je remplace le trimpot par un modèle normal et rallume ... et holy shit, l'ampoule-fusible s'allume ! Je coupe rapido, il y a un sérieux problème. Evidemment j'ai réglé mon trimpot à une valeur équivalente à celle du trimpot de l'autre canal, mais peut-être n'est-ce pas OK ? J'essaie avec d'autres positions, c'est pareil, cette ampoule de voiture en série avec le haut-parleur s'allume.

En fait le "rail" central de l'ampli doit être proche de 0 volts, ce sont les transistors de puissance qui s'ouvrent et se ferment en opposition qui font osciller le rail au rythme du signal reçu entre les alimentations + et - 40V (si je me rappelle bien). Or ici, ce rail "colle" immédiatement d'un côté de l'alimentation et on a donc tout le courant continu possible d'un alimentation qui traverse un transistor, l'ampoule et le haut-parleur pour aller à la masse, autant dire qu'on va avoir le feu dans quelques secondes ! Mais heureusement cette ampoule limite très fortement le courant et indique aussi très "clairement" qu'il y a un problème, rustique, mais pas bête finalement. Et mon trimpot pilote un transistor qui stabilise le rail à 0 volts au repos. Je vérifie tous les composants de ce circuit et en touchant un des fils d'une résistance proche du trimpot avec la pointe de mon voltmètre, je vois qu'il bouge légèrement dans son trou de soudure ! Caramba, cette résistance est dessoudée d'un côté, comment est-ce possible ? Je réouvre la plaque imprimée pour voir les pistes et je soupire ... Comme d'habitude j'ai utilisé de la tresse à dessouder pour enlever l'étain des 3 pattes du trimpot, mais comme l'accès et la visibilité sont très faibles, la tresse touchait aussi une autre soudure à coté et la tresse chauffée par mon fer a fondu et absorbé l'étain de la soudure de cette résistance sans que je ne m'en rende compte ! Du coup la tension de référence n'était plus bonne du tout et le rail est parti à fond ! Après resoudure de cette résistance et réglage à la tension continue indiquée sur le schéma avec le trimpot, tout est rentré dans l'ordre et l'amplificateur fonctionne et est entièrement silencieux  au repos.

Accès aux pistes réduit, bon courage pour aller dessouder par en-dessous !

Au final, voilà une machine en bon état rapidement remise en route.

(CS août 2017)