CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Bally Ballyhoo de 1969

Bally a créé un modèle qui s’appelle Bally Hoo ! En anglais Ballyhoo signifie tapage, brouhaha, ça promet ! La société Bally aurait-elle choisi son nom à partir de ce terme ? Sans doute car la société sortait dès le début de son existence en 1931 une machine nommée Ballyhoo, un genre de "bagatelle" (voir ipdb). Le modèle à restaurer est de 1969 et la publicité fait référence à celui de 1931. C'est la plus vieille à ce jour que j'ai eu à restaurer.

L’état de cette machine est très bon pour ses 46 ans : beau plateau peu usé, décors intacts et vitre non écaillée. Par contre, les supports des 3 fusibles en fond de caisse se cassent dans mes doigts lorsque je retire les fusibles pour les vérifier. C’est quand même incroyable de faire passer des courants de 20A dans des supports aussi fragiles même à l'époque. Comme d'habitude, sécurité d'abord, j’installe un nouveau câble d’alimentation avec fil et fiche de mise à la terre et je connecte la porte à la terre. 

Ballyhoo Ballyhoo
Portes fusibles avant et après

En fait la machine fonctionne à peu près. Un comportement me trouble pourtant : si on éteint la machine avant la fin de la partie, puis qu’on la rallume, il n’y a pas de reset, la partie continue ? Pourtant parfois, un reset général se fait, je ne comprends pas.

Je constate que la fiche qui relie la planche de fond de caisse à la porte est décalée. Je l’enfiche correctement … et plus rien ne fonctionne ! Ouh là, trop vite ! Je la remets et tout repart normalement … les couleurs des fils ne correspondent pas, peu importe la position d'ailleurs. Manifestement, il y a 2 types de câblages. Est-il possible qu’il y ait eu une différence de câblage entre la version américaine et allemande ? Et que la machine soit un mix ?

Ballyhoo Ballyhoo
A gauche, la fiche en position correcte ... malgré le décalage ! A droite une lame mal pliée

Sur certains relais (dont le très critique game over relay !) je vois des lames tordues qui ne font pas les contacts attendus, quelqu’un a encore cru régler un problème … en n’en créant d’autres … ça s’annonce mal. Je redresse déjà toutes les lames anormales que je vois.

J’ai du mal à trouver le plan sur internet. Les plans des machines de la même époque m’aident bien un peu, mais les couleurs des fils ne sont quand même pas les mêmes … c’est un peu galère pour suivre les signaux et d’établir des diagnostics. Je ne trouve qu’un seul vendeur américain à qui je le commande, il est en allemand ! Comme je parle et comprends cette langue, cela ne posera pas de trop de problème mais le vocabulaire est tout de même particulier. Ipdb confirme qu’une série spéciale de ce modèle a été fabriquée pour l’Allemagne.

La bobine du relais score step down et du relais match ne fonctionnent pas, je ressoude le fil sur une et je remplace l'autre … heureusement que j'ai du stock … Le bonus ne compte pas ... à cause d'un fil cassé.

En jouant, je me rends compte d'un comptage bizarre, chaque contact de base fait avancer les compteurs de 11 points ! C’est amusant de voir ces compteurs à 4 chiffres seulement, on avançait point par point et à 4.800 points on avait déjà une partie gratuite ! Quelle inflation par la suite ! Les circuits des contacts à 1 point et à 10 points ont donc été raccordés ensemble quelque part mais où ? Je finis par trouver le fil de pontage sous le plateau et l’enlève aussitôt.

Il reste à refixer un bumper, nettoyer et vérifier les réglages de high score, tombola, batteurs, à décrasser les lampes … La machine joue de mieux en mieux, mais ce non reset systématique à l’allumage me perturbe toujours. J’étudie le plan et je me rends compte qu’il n’y a pas de relais reset comme dans beaucoup d’autres machines ultérieures. On parle pourtant d’un contact reset … que j’ai du mal à trouver. Je finis pas le découvrir : il est sur le ball unit et se ferme quand on n’est plus en bille 1. J’ai toujours du mal à comprendre : un reset se fait si à l’allumage on n’est pas en bille 1 … je teste et de fait, tant qu’on joue en bille 1 peu importe le nombre de joueurs, la partie continue même si on l’a éteint. Mais dès qu’on passe en bille 2 ou plus, au réallumage la machine lance le reste général via ce contact. Ok pourquoi pas, faut juste le savoir pour ne plus se poser de question.

Vitre Ballyhoo

Il manquait la bobine du knocker et celle de la cloche est grillée. Je n’en achète plus, je déroule celle de la cloche ainsi qu’une autre bobine grillée de mon stock et je les rebobine simplement avec du fil du bon diamètre et le bon nombre de tours. Vraiment pratique cette petite bobineuse, il ne me faut que quelques minutes pour dérouler et rebobiner une nouvelle bobine. Et bien sûr elles fonctionnent parfaitement, la technologie est rudimentaire, rien de magique. Et de plus grâce à mon imprimante 3D je peux donc fabriquer n’importe quelle bobine sur mesure très rapidement et à un coût dérisoire (voir flipper Medusa).

Et voilà une bonne vieille machine qui repart pour quelques années ! 

 

(CS août 2015)