CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Gottlieb Fast Draw de 1975

Tiens un Fast Draw de Gottlieb ! Machine connue et réputée, à vue de nez je me demande bien pourquoi, car avec 3 lanes A-B-C, 2 rangées de 5 cibles tombantes et même pas de slingshots, je ne comprends pas ce qui a pu faire son succès en 1975 ! Surtout quand on voit tout ce que Bally faisait déjà sur un Monte-Carlo 3 ans plus tôt ! La machine semble en bon état malgré ses 99.000 parties au compteur (mais il ne doit pas être juste car le plateau n'est pas usé). Pas d'humidité ni d'actions d'un bricoleur fou … c'est bon signe.

Unité Crédit exotique

Mon partenaire me dit que de temps en temps ça marche et souvent non. Je constate que le compteur de crédit est à zéro … normal qu'il ne démarre pas ! En activant le monnayeur, le compteur de crédit prend mais pas toujours. Avec du crédit, il démarre et fait même un bon reset complet ! Pas mal … sauf que le compteur du 3ème joueur affiche systématiquement 10.000 points, voire 20.000, après la remise à zéro. On pourrait croire que c'est un petit souci de contact mais mon expérience me dit que non, car quelque chose envoie encore des impulsions (et à un seul joueur) après la fin du reset ! Comportement hautement suspect …

Le compteur de crédit est vraiment spécial : une bobine fait avancer la roue avec les chiffres et une autre bobine fait avancer un cache avec une fenêtre devant la roue avec les chiffres. L'affichage au fronton se voit sous forme d'un demi-cercle dans lequel une fenêtre tourne et affiche un chiffre qui bouge lui aussi ! C'est très particulier mais astucieux et j'avoue que je n'ai pas pris le temps d'en comprendre le fonctionnement, car le tout est très bien expliqué dans cet article sur retro-flip. Lorsque le compteur affiche 0, la machine n'accepte évidemment plus de lancer une partie mais éteint aussi l'éclairage de ce compteur en demi-lune ! Mignon. Bref, un petit nettoyage et un peu d'huile re-fiabilise ce drôle de moteur. Premier problème réglé.

Le compteur qui aimait les 10.000 points

S'en suit une série de décrassages de contacts, de sockets, de remplacement d'ampoules, … La machine commence à jouer pas mal et je constate une 2ème anomalie au compteur du 3ème joueur : chaque fois qu'on fait 10 points le compteur des 10.000 le suit, ils tournent en parallèle ! Ce comportement explique aussi les 10.000 points après reset : ce compteur reçoit des impulsions supplémentaires du compteur des 10 points ! C'est sans doute un problème de faux contact entre les 2 circuits.

Je vois 2 fils qui arrivent à la bobine de tous les compteurs de 10.000 points sauf pour le 2ème joueur ! Bizarre, tous les compteurs sont les mêmes pourtant … Le plan me confirme que le compteur des 10.000 est bien activé par le report du compteur des 1.000 et par le circuit des relais de reset. Je remonte le chemin d'un des fils qui alimente la bobine et j'arrive sur le contact de report et sur le relais de reset ! J'essaie de remonter l'autre fil mais il est impossible à suivre dans la tresse … Je le dessoude et devinez quoi, tout rentre dans l'ordre ! Ce fil "en trop" est bien en contact franc avec le circuit de commande du compteur des 10 points. Je suppose qu'il y a une 3ème source non documentée sur le plan pour faire avancer le compteur des 10.000 (un super bonus ?), mais comme je dois finir la machine rapidement, je n'ai ni le temps d'investiguer plus avant cette 3ème source ni le faux contact au 3ème compteur. Si quelqu'un a l'explication, ça m'intéresse de savoir !

Ah les designs Gottlieb …

D'habitude, sur les compteurs mécaniques, les reports fonctionnent mais pas la tombola ni les passages de high score. Ici c'est tout le contraire ! Pour le high score seul un fil était cassé sur un compteur. Par contre quasi tous les contacts de reports ont dû être nettoyés et réajustés.

A la lecture du plan, je constate une fois de plus que Gottlieb a pris de pauvres décisions au niveau du design. En effet, il existe 3 tensions différentes d'alimentation de bobines ! Le 24V pour la grande majorité, du 240V en direct pour les 3 grosses bobines de reset des banks et j'ai même découvert une petite bobine alimentée en 6V, pour activer le double bonus en dernière bille (3ème ou 5ème suivant la configuration choisie). Et oui, vous avez sans doute deviné : plutôt que d'ajouter des plots sur le disque du ball & user unit pour activer un relais normal au bon moment, ils ont connecté ce relais 6V sur le circuit de lampe ! Jamais un ingénieur sérieux de chez Bally ou Williams n'aurait fait ça. Bricolage, bricolage. En tous cas, le dépanneur à intérêt à faire bien attention à quoi il touche et quelle tension il applique aux bobines pour faire des tests !

Le Special alternatif

Je commence à vérifier les séquences de jeu. Les 2 lampes "special", qui donnent la possibilité d'obtenir une partie gratuite si la bille tombe dans le trou adjacent, ne s'allument pas après activation des 3 lettres A-B-C et abattage des 5 cibles d'un bloc. Avec le plan je constate une logique complexe : malgré l'activation A-B-C et l'abattage d'une rangée de cibles, le special ne s'allume réellement qu'une fois sur deux, via un alternate relay, à chaque pas de l'unité de tombola (00-90 relay) qui est elle-même commandée par le bumper central inférieur. Donc une fois les conditions de jeu remplies, la lampe devrait s'allumer mais si vous touchez le bumper, elle s'éteint, se rallume, … en fonction des mouvements incontrôlables de la bille sur ce bumper tout proche des trous ! Vicieux et non documenté, mais ça fait bien monter l'adrénaline des joueurs ! Il me faudra décrasser et régler tous ces nombreux contacts (j'en ai compté 12 !) pour finalement obtenir un fonctionnement correct.

La cible noire

Les règles du jeu expliquent qu'après avoir abattu les 2x5 cibles, seule la cible centrale noire de chaque bank remontera mais vaudra 5.000 points (ce qui est beaucoup) à l'abattage. Cela ne fonctionne pas, une fois abattues, plus rien ne bouge. Je nettoie tous les contacts et j'en vois pas mal : 12 en tout par bank ! 5 pour donner des points à chaque chute, 5 en série qui font un contact global lorsque les 5 cibles sont tombées et 2 autres en plus derrière la cible noire. Donc pour indiquer que les 10 cibles sont tombées, il faudra un circuit fermé parfait entre pas moins de 10 contacts en série ! Un nettoyage de routine ne suffira pas, il faudra plus que bien nettoyer et ajuster les lames pour mettre suffisamment de pression pour garantir la fermeture fiable de tous les contacts.

Chaque bank possède 2 grosses bobines, une pour la remontée des 5 cibles comme d'habitude et une je suppose pour remonter la cible noire seule. En testant à la main, je constate que non, pour avoir la cible noire seule, il faut d'abord les remonter toutes avec la 1ère bobine puis redescendre les 4 cibles jaunes avec la 2ème bobine pour ne laisser que la noire en place ! Déroutant, mais logique, il est sans doute beaucoup plus simple de monter une petite latte qui pousse et fait tomber les 4 cibles en trop que de rajouter un 2ème mécanisme pour remonter une cible. Comme les cibles remontent toujours toutes lors du reset général, ce sont donc les 2ème bobines qui ne sont pas commandées. De fait, les contacts derrière la cible noire doivent aussi être très précisément ajustés pour que l'ensemble refonctionne correctement.

Un détail m'agace, une des cibles ne descend pas très bien, elle tombe mais dépasse d'un demi centimètre … ce qui suffit pour ne pas activer les contacts et casser la dynamique du jeu. Un petit dégraissage ne suffit pas. J'utilise alors mon outil de diagnostic le plus puissant : mes yeux ! Je regarde de très près sous tous les angles et avec un bon éclairage … et dans l'enchevêtrement de pièces de cette bank de cible, je vois que le ressort de rappel est bien en place, mais cassé. J'en ai plein dans mon stock, la seule difficulté sera d'aller le placer sans tout démonter, il faudra 2 pinces à épiler et beaucoup de calme et de patience pour y arriver.

Mais le travail en valait la peine, car pour une machine mécanique sans mémoire, le jeu est futé, l'obtention du special et des cibles noires sont de vrais challenges pour "tireur rapide" comme le nom de la machine l'indique ! Voir 5 cibles monter et 4 redisparaitre est vraiment très amusant. En démo, cette machine a beaucoup de succès.

fast draw
fast draw

(CS juillet 2015)