CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Restauration d'un flipper Bally Power Play (1977)

Le résultat en photos :

et la vidéo :

Mon ami brocanteur m’amène un PowerPlay avec un plateau impeccable, il doit juste réaliser quelques retouches sur la vitre du fronton. Il a vu clignoter la LED au moment de l’achat, mais rien ne se passe chez moi, LED off. Les alimentations sont OK.

La machine a déjà vécu :

La carte MPU ne tient que par les supports en plastique, les 2 vis manquent, et lorsque je plaque la carte contre son support, la masse revient et la la LED s’allume en permanence !

La carte MPU a été attaquée par l’alcalin de la batterie, mais elle a été assez bien nettoyée et les pistes ont été réétamées, la batterie a également été remplacée. Le voltmètre me confirme que la carte ne reçoit ni 5, 12, 43V, ni masse. J’alimente les points de tests 12 et 5V en direct … et la carte démarre ! Il me reste donc à changer les cosses du connecteur d’alimentation J4. De fait, le problème est là : la carte a été nettoyée, mais les cosses n’ont pas été changées et elles sont vertes d’oxydation suite à l’attaque alcaline (voir photo). 20 minutes plus tard le flipper clignote les 7 fois et le flipper démarre !

Un digit d’un afficheur s’allume seul et est très brillant : un article internet explique que le transistor de pilotage de ce digit est claqué et « pompe » tout le courant, empêchant les autres de s’allumer. Et de fait, je trouve 2 transistors et 2 résistances grillées, vite remplacés.

La carte son joue et sonne avec son ronflement, et en ajustant le potentiomètre de volume, le ronflement disparaît … encore un problème de masse. Néanmoins les notes ne sonnent pas musicalement justes.

Comme le carillon d'origine (moins une lame) existe, je le nettoie et le rebranche pour tester. Je connecte le fil de commande de la note manquante en parallèle sur une des 3 bobines … et ça marche ! Comme le processeur n’actionne jamais 2 notes en même temps, il n’y a pas de problème. Les mélodies jouées ne sont plus tout à fait les mêmes mais comme les notes sont parfaitement justes et sonnent bien entre elles (accord de Fa majeur) le résultat est bien plus beau et naturel que n’importe quelle carte électronique !

L’ancien propriétaire devait être un violent, car le fil qui arrive à la poire du tilt est coupé, la poire elle-même est au fond de la caisse, et les lames d’anti-slams sont isolées et scotchées ! La pauvre machine n’avait plus aucun moyen de se défendre  !!! J’ai remis tout cela en ordre, on ne doit pas maltraiter les machines.

La bobine du knocker est visiblement grillée, ainsi que son transistor de pilotage, je n’aurai pas le temps de remettre tout cela en état, la machine doit être prête rapidement pour la vente.

Malgré un monnayeur complet et opérationnel, même la bobine de « coin lock » fonctionne, j’installe le double switch sur le bouton de crédit (voir Harlem - distributeur de crédits), c’est quand même plus pratique.

Ce modèle possède 4 flippers, dont 2 courts en milieu de plateau. En jouant, je remarque qu’il arrive assez facilement que la bille se coince en dessous, ce qui nécessite de secouer la caisse et risque de provoquer un tilt. En y regardant de plus près je vois qu’il existe un trou de post derrière chaque batteur, je décide de remettre 2 posts. Ce n’est pas standard, mais cela limite fameusement le blocage.

Avant, avec bille calée et après, avec post anti-lock !

S’en suit le nettoyage habituel du plateau, décrassage des sockets de lampes, …

Le PowerPlay est une belle machine : il possède 4 flippers, 8 cibles tombantes, un post qui se lève entre les flippers et qui descend de manière inattendue lorsque la bille passe sur certains contacts de rollover ! Super stress garanti !

La machine a fait un malheur lors d’une brocante en plein air par temps de gel pendant tout un week-end. Il y a eu beaucoup de parties jouées pour se réchauffer, plusieurs amateurs, et il a été vendu rapidement. Il n’y a pas de miracle, quand un appareil de ce type fonctionne nickel et qu'il est beau, il se vend tout seul !

(CS septembre 2014)



2ème Power Play

Tiens, un 2ème Power Play ! Machine Bally simple et classique : 3 bumpers, un saucer, deux groupes de 4 cibles tombantes, finalement il ressemble beaucoup au Matahari … en moins sexy ! Ah non, il y a 2 gadgets en plus : une paire de petits batteurs en milieu de hauteur de plateau et surtout un "post" entre les batteurs du bas. J'aime bien les "post" mobiles, ça ajoute vraiment du stress au jeu, car on est chaque fois surpris quand il descend au dernier moment, vraiment vicieux mais amusant !

Je reçois la carte MPU et la carte Solénoïde à l'avance : sur la MPU, LED est allumée en permanence au démarrage. Elle a déjà été réparée ... et dès le premier coup d'oeil je vois que le transistor Q1 du circuit de reset est monté à l'envers ! Voir photo de gauche ci-dessous. Avec un nouveau transistor remonté dans le bon sens, la carte revient à la vie !

MPU flipper Bally avec piste refaite avec un cordon d'étain ! MPU flipper Bally avec montage transistor Q1 à l'envers

Sur la carte Solénoïde, le circuit de haute tension est en mauvais état, quelle n'est pas ma surprise quand je découvre au dos de la carte qu'une piste a été réparée avec un cordon d'étain ! J'ai déjà vu beaucoup de conneries mais là c'est le pompon ! Voir photo de droite ci-dessus. Après remplacement par un vrai fil et remise de nouveaux transistors, la haute tension est à nouveau opérationnelle.

A la réception de la machine, à première vue, il y a juste eu quelques coupures de fils sous plateau, rien de grave, et je pensais vite le remettre en route, surtout que la carte MPU fait déjà ses 7 flashes au banc de test. Et bien non, "il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué". Lisez la suite …

14/11

Cela avance, mais je n'ai pas encore remis la MPU dedans :

  • monté fiche secteur avec terre, changé tension en 240v, toutes les alim OK
  • nettoyé ampoules et sockets, toutes corrodées, il a pris l'eau
  • ressoudé tous les fils sous plateau, bizarre
  • 2 bobines claquées :
    • la grosse de reset cible (+ toute l'électronique de commande), je vais chercher du fil de bobinage samedi, je vais la refaire
    • une petite bobine du carillon (heureusement qu'on en avait commandé une en plus pour le dernier matahari)
  • remonté les 2 petits batteurs, j'ai pris dans mon stock de pièces pour la mécanique, ton batteur Stern ne convient pas, je t'expliquerai

Avant de la démarrer il reste encore des choses :

  • un afficheur affiche un 8 en permanence
  • la porte n'est pas à la terre

15/11

Petit topo :

  • toutes les parties métalliques sont à la terre
  • vérifié fusibles : y avait un 5A à la place d'un 0,75A ... n'importe quoi, autant ne pas en mettre !
  • été cherché du fil pour rebobiner la grosse bobine de reset de cibles
  • réparé la carte de commande des bobines : 3 transistors grillés, une résistance et un CI !

Remis la carte MPU et redémarré, ce n'est pas trop mal :

  • il démarre, fait le reset des bobines et joue la mélodie de départ du carillon
  • je peux mettre du crédit et lancer une partie
  • les 4 batteurs fonctionnent
  • des points se marquent, parfois il compte tout seul
  • le "post" entre batteurs monte et descend

Mais :

  • les tests ne se lancent pas
  • la MPU a l'air lente ! réaction aux points laborieuse, retard notes carillon, ...
  • les afficheurs font n'importe quoi, et comme j'ai déjà ressoudé tous les connecteurs, c'est donc plus sérieux
  • aucune lampe commandée ne s'allume
  • les 3 bumpers et les 2 slingshots ne réagissent pas

17/11

Ne jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !

  • j'ai dû remplacer un batteur, celui du bas que tu avais mis n'avait pas de support métallique en-dessous ... il est/était cassé, j'en ai mis un autre mais il n'a pas la même forme que son voisin (plus pointu), je fouille et mets au moins le même type
  • il comptait tout seul, ça m'a pris un temps fou pour trouver (ben oui les tests ne marchent pas !) :
  • j'ai d'abord repéré un contact de bumper qui bloquait, le contact était bien vissé mais mal positionné, et la tige se bloquait dans la cuillère
  • malgré cela, il continuait à compter tout seul, j'ai dû couper tous les condensateurs de switches, il va être moins réactif mais au moins n'a plus de contacts fantômes
  • il rebootait tout seul et le carillon ne fonctionnait que par moment : j'ai remis de nouvelles cosses dans le connecteur principal de la MPU, ça a l'air d'aller
  • fusible sous plateau qui sautait tout le temps : remplacé diode grillée de bumper (ouf la bobine est bonne)
  • débobiné la bobine de reset grillée et rebobiné avec le fil que j'ai été acheter. Travail nickel à la visseuse : 188 gr, 22 ohms pile-poil. Remontée, elle fonctionne parfaitement, je suis content !
Flipper Bally Power Play Bobine reset cibles refaite

Mais il reste des problèmes sérieux :

  • les afficheurs font des fantômes ...
  • quelques lampes commandées fonctionnent, mais clignotent beaucoup trop, pas normal du tout
  • la machine est toujours lente en réactions : comptage point, ne joue pas la musique à la bonne cadence, ... j'ai vérifié les horloges à l'oscillo : elles sont normales ...
  • le mode test fait littéralement planter la machine et risque de faire griller des bobines : ce n'est pas normal du tout, jamais eu ça.

Bref, il y a quelque chose de critique sur la carte mère qui ne fonctionne pas, je vais faire un test avec une autre carte dès que j'ai le temps.


19/11

J'ai changé la carte MPU. cette fois le self test fonctionne, mais aucune bobine ne réagit, et les afficheurs déconnent encore plus !


24/11

J'ai passé une bonne partie de la soirée sur l'affichage : marche pas.

  • carte MPU d'origine Power Play : fait les 7 flashes, mais ne réagit pas au bouton de test, affichage bloque, reboote toute seule, n'a pas le bon rythme, bref pas fiable du tout. Il faut remplacer tous les supports, plusieurs heures de boulot
  • carte MPU Stern avec rom Big Game : tout ok, DONC le connecteur, le harnais et les 5 afficheurs sont bons. mais le Big Game est un modèle stern à 7 digits ... méfiance
  • carte MPU d'origine Star Trek avec rom Power Play : fait les 7 flashes, test se lancent, mais ne contrôle pas les bobines (c'est ok depuis que j'ai forcé la sélection), afficheurs n'ont pas la bonne séquence : 0103016701 (!) et l'afficheur du crédit fait une séquence légèrement différente 0103013701 ! Cet afficheur n'est pas du même modèle que les 4 autres ! J'ai remplacé les 2 RAMs, les 2 contrôleurs 2 fois, j'ai même mis les rom Star Trek, vérifié le bus, rien à faire.

Je vais :

  • reprendre les 2 cartes MPU à zéro avec l'EPROM de test de Léon
  • quand même remplacer les supports partout
  • peut-être recâbler les 2 cartes pour accepter des eproms à la place des roms et reprogrammer des mémoires de jeu fraiches

On n'a pas fini ...


27/11

MPU2 (origine Star Trek qui ne compte pas juste et n'active pas les bobines) : passe parfaitement le test EPROM léon, mais tensions sorties sont faibles, je laisse tomber cette carte pour l'instant.

MPU1 (originale Power Play qui affiche un digit de temps en temps, lent en tout, lance pas les tests) : remplacé 3 gros supports, a démarré UNE fois parfaitement (tous les afficheurs OK, lampes et musique au rythme normal) puis a calé au test et redémarre à nouveau mal comme avant ! Jamais vu ça !

Il me reste à remplacer les 2 supports de ROMs. Mais j'ai vu que les 2 supports de RAMs ont déjà été remplacés par quelqu'un qui a fait un vrai super travail nul. Je commence à soupçonner un faux contact ou un court-circuit là-dedans, car j'ai lu que des problèmes de vitesse et d'affichage peuvent provenir d'une mémoire aléatoire même si elle passe au self test de démarrage. Mais ça va être pénible, car les pistes sont déjà très abimées je ne vais pas arriver à les remplacer une 2ème fois facilement.


30/11

  • remplacé tous les supports des gros CI, et enlevé pas mal de brol du gars qui a essayé de réparer avant ... rien à faire toujours aussi lent et aléatoire, et reboot au bouton de test
  • remplacé tous les CIs par du neuf ... rien à faire
  • ça doit être un problème d'horloge (il y en 4 sur une MPU Bally) malgré le fait que les flashes 6 et 7 testent et indiquent justement que les 2 dernières horloges (afficheurs et bobines/contacts) fonctionnent bien. Comme le flipper "rame" ça veut peut-être dire que les horloges fonctionnent mais pas aux bons rythmes ou pas de manières stables.
  • à l'oscilloscope, l'horloge afficheur me montre qu'elle tourne 2 fois trop vite : 680 Hz au lieu de 320 Hz ! Très bizarre : je remplace le condensateur qui détermine la fréquence (il a pourtant la bonne valeur d'usine et n'est pas abimé) par un d'une valeur double pour obtenir la moitié de la fréquence ... j'obtiens bien 340 Hz ! Vraiment bizarre car ce n'est pas du tout une valeur d'usine ... Mais dans la machine j'ai toujours le même problème : réactions lentes, pas de test.
  • à l'oscilloscope il me reste à vérifier la 4ème horloge, qui n'est que la mesure du réseau x2 (100 Hz donc) remis à 5V et simplement inversé par un petit circuit logique. La mesure en sortie est bonne : pile 100Hz .. mais le niveau zéro n'est pas très stable ... et je vois de très fines impulsions supplémentaires aléatoires dans le signal normal, étrange. Je décide de remplacer ce petit CI et BINGO, c'était ça ! Tout est rentré dans l'ordre : le carillon joue en rythme, les afficheurs fonctionnent tous, le jeu réagit aux contacts et active bien les bobines, et les tests fonctionnent !

Punaise, c'est la première fois que je vois ça : le self test vérifie et ne voit rien d'anormal, le jeu fonctionne, juste moins bien et à première vue à l'oscillo le signal est normal. Un composant de ce type fonctionne ou claque, mais n'est pas supposé faire PLUS que son travail en vieillissant ! Car ce CI ajoutait des impulsions qui interrompaient donc plus souvent le processeur, et qui l'empêchait de gérer la machine ! Ah la vacherie, ça ce n'était pas une panne pour les amateurs.

Etonnant aussi, les afficheurs vibrent, la fréquence de rafraichissement est devenu trop lente, je dois donc bien remettre le condensateur à la valeur d'origine pour avoir 680Hz.

Je n'ai trouvé qu'une seule référence à ce type de problème d'interruptions intempestives du processeur.

Bref, il me reste encore à remettre les anciens composants sur la carte MPU, à décrasser les lampes commandées, les thyristors claqués et les cosses cassées, à régler les batteurs et les contacts, à rajouter la batterie et le free play : ça va encore prendre quelques soirées.

(CS décembre 2014)



3ème Power Play

Tiens encore un Power Play, elle a eu du succès cette machine. Comme souvent maintenant, je ne reçois que la tête. Le plus gros souci est une carte MPU avec sa batterie d'origine âgée de quasi 40 ans ! Donc la carte est méchamment attaquée et d'une belle cristallisation vert-bleue. Pas mal de composants se sont disloqués et quelques fils ont été soudés directement sur les pattes des circuits intégrés ... pff ça promet des heures de boulot pour rattraper tout ça. Comme j'ai 6 cartes MPUs opérationnelles dans mon stock, je décide de ne pas restaurer cette carte pour l'instant et d'en programmer une de mon stock.

Le reste est classique : mise en 240V, remplacement des cosses verte et d'un transistor/thyristor par ci par là, ressoudure des connecteurs d'afficheurs ...

Je regarde à récupérer les gros ICs de la carte d'origine et 2 détails m'intriguent : il n'y a pas de ROM en U6 mais il y en a bien une en U5 ! Remise dans le mauvais support je suppose ... et bien non, il est écrit dessus "9316 720-13 U5" ! Jamais vu ça jusqu'à présent, je regarde dans ma doc et sur internet ... cette ROM n'est référencée qu'une seule fois par quelqu'un qui se pose la même question et personne n'y apporte de réponse ! Bally n'a jamais produit de modèle qui utilise une ROM en U5, Stern en a créé 4 modèles mais aucun n'a de ROM avec cette référence ! J'ai découvert la ROM mystère qui n'existe pas ! Je me demande comment et pourquoi elle est arrivée là, car elle a l'air présente depuis l'origine. Bizarre, si quelqu'un a une explication, ça m'intéresse ... En attendant, je vais peut-être l'encadrer et l'exposer dans mon cabinet des curiosités !

Bally ROM
L'étrange ROM U5, référencée nulle part !

(CS mai 2016)