CSPROJECTS

Réparations d'appareils électroniques vintage



Réparation d'un juke-box Wurlitzer Superstar 3600 de 1972

Même look que le 3610 mais en bleu

En parallèle du modèle 3610, je reçois ce 3600 … il est dans un état pitoyable, un vrai cadavre ! Le bas de caisse a pris l'eau et le bois aggloméré s'est dilaté, plein de pièces roulent dans le fond, tout l'arbre à came présente des lames, supports et ressorts rouillés jusqu'à l'os, la fiche d'alimentation n'existe plus, des fils déconnectés dépassent un peu partout, des connecteurs présentent des cosses brûlées, une horreur. Bizarre on dirait que quelqu'un a démonté un tas de truc sans raison. Mon partenaire se rend bien compte du désastre et me dit "Tant pis utilise-le pour pièces".

Donc dans un premier temps, je me consacre au premier, le 3610, en bien meilleur état. Je vais d'ailleurs récupérer sur l'épave la brosse d'aiguilles, les haut-parleurs d'aigües et la cellule Philips (voir article sur le 3610).

Cette machine me fait pitié et je me dis, laissons-lui encore une chance, on ne sait jamais. Alors lentement, petites interventions après petites interventions, je le remets en état : fiche 240V, remise à la terre, contrôle des fusibles, huilage des paliers et du moteur, remises des 2 courroies, remontage contacteurs, haut-parleurs, couronne de protection contre la chute des disques, … Le plus étonnant est que, encore une fois, la tension d’entrée était réglée à 190V ! Que je modifie vite en 240V.

Tout ayant l’air plus ou moins en ordre, je le démarre et comme souvent … il ne se passe rien. J’appuie manuellement sur le relais Start et la machine démarre. J’active quelques lames sur le panier de sélection et :

Le ressort rouillé n'est pas critique.

Mais :

Finalement ce n’est pas mal du tout pour une machine réputée morte, il fonctionnera, mais on n'y est pas encore.

Je dépose l'ampli et trouve une résistance de polarisation grillée dans l’étage des drivers, remplacée, je remonte le tout et hop, la stéréo refonctionne, tous les haut-parleurs répondent, les transistors ne chauffent plus. Etonnant car cette résistance n’a pas sauté toute seule. Au passage, je remets un fusible correct ...

A gauche encore un fusible en pleine forme dans l'ampli ! A droite, deux fusibles sur support soudés sur les mini disjoncteurs défectueux

Dans le boitier du contrôleur, 2 des 3 disjoncteurs sont morts, je remets des fusibles sur supports à la place, j’ai l’impression que ces mini-disjoncteurs sont très gadgets et peu fiables.

Une cosse a grillé dans un connecteur et le fil a été ressoudé hors connecteur. Comme j’ai des cosses mâle et femelle de ce type, je refais la connexion via le connecteur mais en utilisant un autre trou libre !

Pour la vitesse, il suffit de débloquer le plot 45 tours de l’axe central pour 33 tours. Je remplace le ressort rouillé par un ressort provenant d’un moteur de flipper électro-mécanique !

Où l'on voit la mécanique et la rouille sur le châssis autour du bras de lecture

Après nettoyage des contacts de relais, du crédit apparait, mais je ne sais pas comment car le boitier BO/AC est assez complexe et réputé peut fiable. Les sélections se font, sauf quelques-unes. Je suis donc obligé de déposer la couronne de sélection et nettoyer les lames et pistes de contacts ainsi que les lames de sélection. Le carrousel s’arrête maintenant que j’ai nettoyé et huilé le mécanisme à cliquet qui arrête le carrousel après 2 tours sans sélection.

Je commande une cellule Philips GP215 identique à celle d’origine (l’originale a été montée et est partie avec le 3610). La nouvelle cellule arrive mais sans les vis adaptées, celles de l'Astatic ne conviennent pas, elles sont trop courtes. J'ai dû chercher pas mal, et dans mes vieilles caisses, j'ai retrouvé une petite boite d'allumettes pleine de petites vis de radio à tubes que je récupérais quand j'avais 12 ans ! Cela a été tout juste au niveau longueur, et le pas de vis n’est pas tout à fait correct, je dois faire attention de ne pas casser le filet en plastique du bras ! Et ... ça marche ! Le son est bien meilleur, mais reste inférieur à celui des Seeburg.

A gauche la cellule Astatic d'origine et à droite la nouvelle cellule Philips GP315

Puis je m’amuse à remettre en état le petit indicateur du disque sélectionné : nettoyage et réglage du miroir, nouvelle ampoule, remontage de la lame de cache (que j’ai retrouvée au fond de la caisse !), mignon mais pas très efficace.

Il reste à remonter les 2 tubes fluorescents, mais je suis surpris, ils ne s’allument pas, au mieux j’ai droit à un clignotement de temps à autre, zut. C’est ce qu’il y a de plus simple comme technologie dans la machine et c’est celle-là qui pose problème. Une fiche sur le bloc d’alimentation indique « Lights 115V » alors que sur le plan, les tubes sont alimentés par la tension d’alimentation, donc connectée en parallèle avec le primaire du transformateur. Je dépose le bloc et découvre que non, la fiche vers les tubes est alimentée par le point 115V du primaire. Le schéma n’est donc valable qu’aux USA. J’y mesure la tension à 98V au lieu de 115V, et comme un tube à besoin de minimum 85V pour s’allumer, je comprends pourquoi ils ne « prennent » pas. Le connecteur de réglage de la tension d’alimentation au primaire n’est utilisé que par la position 240V, les autres positions sont libres et elles offrent toutes les tensions inférieures à 240V puisque ce sont des points de prises sur l’enroulement. Je repère celle qui donne 115V, je coupe et ressort le fil qui va à la fiche des tubes, j’y rajoute une cosse et l’enfiche dans le connecteur. Et bingo, mes 2 tubes s’allument au 2ème clignotement, solution propre et nette.

Et voilà, pour une machine annoncée "pour pièces", je suis en fait assez content d'avoir pu la ranimer, ce n'était pas gagné ! Et hop encore une machine de collection qui va rendre un amateur connaisseur heureux.


(CS avril 2016)




Après quelques mois, le free play semble ne plus fonctionner. Bizarre, car elle était en free play quand j'ai eu la machine en réparation. De fait, la bobine jaune sous le clavier ne s'active pas. Quand je l'actionne à la main, je vois également que la lettre ou le chiffre appuyé ne se maintient pas : 2 problèmes. Mon truc, c'est d'enlever le capot des relais (ici le RY-3 Start) et de tester à la main. 2 lames ne font plus contacts, je remplace le relais, la bobine s'active. Heureusement le manuel explique très bien, malgré la complexité du mécanisme, comment le régler. Lorsque l'on pousse une lettre, un ergot s'écarte et laisse un levier à tige carrée vernir bloquer l'ergot et ainsi maintenir la lettre enfoncée le temps de choisir le chiffre. Il suffira de dévisser et régler la position du levier pour s'assurer du bon blocage. Une photo est sûrement plus claire. J'en profite également pour régler les lames des contacts correctement.

La mécanique de blocage de lettre (flèche du haut = vis de réglage, bas = ergot bloqué sur levier)

C'est reparti, mais je me rends compte que pour certaines sélections, 2 lames montent au lieu d'une ! Donc 2 disques sont joués au lieu d'un. Le plus bizarre est que cela n'est pas systématique, l'effet se manifeste uniquement sur les positions : en encodant U7 on obtient U7 et U8, U5-6, T7-8, T5-6, S7-8 ! Je dépose le carrousel de sélection et vérifie le tout. Tout à l'air normal. Je cherche pendant quelques heures mais je n'arrive même pas à déterminer si c'est mécanique, magnétique ou électrique !

Je règle la position des frotteurs par rapport aux bobines d'après les instructions de Wurlitzer, mais rien n'y fait c'est presque pire !

Après plusieurs tests et mesures électriques, j'arrive à la conclusion que le mécanisme tournant de support des bobines est légèrement décentré (ou la couronne) et que le champ magnétique "déborde" sur la lame suivante lors de la sélection. Comme le réglage d'usine ne corrige pas le souci, je positionne les frotteurs complètement à fond dans l'autre sens. L'effet est que c'est systématiquement la lame précédente qui se lève maintenant ! En règlant les frotteurs bien au milieu de la plage de réglage toutes les sélections se font enfin parfaitement ! L'explication : je pense que le réglage d'usine n'est plus valable suite à l'usure des frotteurs.

Le sélecteur en opération hors machine !

CS (avril 2018)